Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Afrique

Le président sud-soudanais et le chef rebelle renouent le dialogue en Éthiopie

© AFP | Le leader de la rébellion sud-soudanaise Riek Machar

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/05/2014

Après cinq mois de conflit ayant fait des milliers de morts, le président du Soudan du Sud Salva Kiir et le chef de la rébellion Riek Machar doivent se retrouver à Addis Abbeba, vendredi, pour engager un processus de paix.

Il s'agit du premier face à face entre les deux hommes depuis que la rébellion a éclaté en décembre dernier. Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, et le chef de la rébellion armée sud-soudanaise, Riek Machar, ancien vice-président du pays, ont accepté de se retrouver, vendredi 9 mai à Addis-Abeba, afin d'engager des négociations de paix.

Les deux rivaux doivent trouver un accord susceptible de mettre fin à un conflit qui, en cinq mois, a fait des milliers de morts et près d'un million de déplacés. "La rencontre est importante, mais une seule ne suffira pas", estime sur FRANCE 24 Vincent Defait, journaliste dans la capitale éthiopienne.

Les premières violences ont éclaté en décembre 2013 entre les troupes fidèles au président Salva Kiir et des soldats mutinés, dirigés par le vice-président destitué Riek Machar. Ces affrontements ont exacerbé les tensions entre les Dinkas, la tribu de Salva Kiir, et les Nuers de Riek Machar, et les Nations unies ont mis en garde contre un risque de génocide.

Crimes contre l'humanité

Dans un rapport rendu public jeudi 8 mai, les Nations unies ont accusé aussi bien le gouvernement que les forces rebelles, au Soudan du Sud, d'avoir commis des crimes contre l'humanité. Des "meurtres, viols et autres actes de violences sexuelles, de disparitions forcées et d'emprisonnement ont été commis", stipule le document.

La rencontre se tient sous l'égide du gouvernement éthiopien et de l'Autorité intergouvernementale pour le développement en Afrique de l'Est (IGAD). De source proche de Riek Machar, les médiateurs devraient proposer un mécanisme de partage du pouvoir avec la mise en place d'un gouvernement de transition.

Le ministre sud-soudanais des Affaires étrangères, Barnaba Marial Benjamin, a indiqué que les discussions porteraient sur un "processus de transition", et non sur un "gouvernement de transition". Il a ajouté que Salva Kiir, dont la rébellion réclame la démission, resterait au pouvoir jusqu'aux élections prévues pour 2015.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 09/05/2014

  • SOUDAN DU SUD

    Soudan du Sud : l'armée a repris la ville pétrolifère de Bentiu

    En savoir plus

  • SOUDAN DU SUD

    Soudan du Sud : vers un face-à-face entre le président Kiir et le rebelle Machar

    En savoir plus

  • SOUDAN DU SUD

    Prise de Bentiu au Soudan du Sud : un massacre ethnique selon l’ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)