Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"A genoux les gars" : une comédie crue et féministe sur le désir et l’interdit

En savoir plus

L’invité du jour

Benoit Cohen : "La double peine pour les migrants, c’est de subir le rejet avant même d’être arrivés"

En savoir plus

FACE À FACE

Conseil franco-allemand : le temps des concessions ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stoltenberg : "Le sommet de l'Otan permettra de montrer l'unité transatlantique"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Khaled Diab : le vrai du faux de l'Islam

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Shell et Eni jugés pour corruption au Nigeria

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Erdogan va-t-il desserrer son étau?"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

Moyen-Orient

Attentat meurtrier contre la police militaire au Yémen

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/05/2014

Alors que l’armée yéménite mène une offensive contre les combattants d’Al-Qaïda, un attentat suicide, considéré comme des représailles, a fait plusieurs morts dimanche, parmi les militaires.

Douze militaires ont été tués et douze autres blessés, dimanche 11 mai, dans un attentat suicide attribué à Al-Qaïda contre un camp de la police militaire à Moukalla, dans le sud-est du Yémen, a indiqué un responsable militaire. Alors qu’un précédent bilan faisait état de 11 militaires tués et de six blessés, le corps d'un douzième soldat et six blessés ont été retirés des décombres.

Selon ce responsable, "une partie du bâtiment s'est effondrée sous l'effet de la déflagration". L'hôpital de la ville a en outre annoncé qu'un civil avait succombé à ses blessures, portant le bilan de l'attentat à 13 morts.

Le kamikaze, qui a fait exploser sa charge après avoir forcé la porte d'entrée du camp, "appartient à Al-Qaïda", a affirmé le responsable militaire.

Cet attentat semble être une action de représailles de la part d'Al-Qaïda après la récente offensive menée par l'armée yéménite dans les provinces de Chaboua et Abyan.

Par ailleurs, dimanche matin, trois hommes armés, qui tentaient d'attaquer un point de contrôle près du palais présidentiel dans la capitale yéménite, ont été tués, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Il s'agit du deuxième incident de ce type en deux jours près du palais présidentiel de Sanaa.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 11/05/2014

  • YÉMEN

    Trente-sept membres d'Al-Qaïda tués dans une offensive militaire au Yémen

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Un Français tué par balles au Yémen

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Deux Français membres d’Al-Qaïda arrêtés au Yémen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)