Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

Afrique

Rapt des lycéennes : Hollande propose un sommet sur le Nigeria

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/05/2014

François Hollande a proposé dimanche la tenue d’un sommet de dirigeants africains à Paris sur la sécurité au Nigeria. Israël a de son côté offert son aide pour retrouver les lycéennes enlevées mi-avril par Boko Haram.

La mobilisation internationale s’est intensifiée, dimanche 11 mai, pour aider le Nigeria à retrouver les quelque 200 lycéennes enlevées par le groupe islamiste Boko Haram. Lors d’une visite officielle en Azerbaïdjan, le président français François Hollande a annoncé la tenue probable, samedi 17 mai à Paris, d'un sommet de dirigeants africains sur la sécurité au Nigeria.

"J'ai proposé, avec le président nigérian Goodluck Jonathan, une réunion des pays limitrophes du Nigeria", a déclaré le chef de l'État. Il s'agira d'évoquer les questions de sécurité, et notamment le groupe armé islamiste Boko Haram, a précisé l'entourage du président français, indiquant qu'outre François Hollande, les dirigeants d'au moins cinq pays africains, le Nigeria, le Tchad, le Cameroun, le Niger et le Bénin, pourraient y participer.

Israël offre son aide

En visite officielle au Japon, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a lui aussi précisé avoir été en contact avec le président nigérian. "Israël exprime sa consternation face au crime contre ces adolescentes", a déclaré M. Netanyahou. "Nous sommes prêts à aider à les localiser et à combattre le cruel terrorisme qui vous a frappé", a-t-il ajouté. En réponse, Goodluck Jonathan a estimé que le Nigeria était "très heureux d'avoir l'appui de l'expertise israélienne en matière de lutte contre le terrorisme, de renommée mondiale".

Des experts américains, britanniques et français sont déjà présents au Nigeria pour participer aux recherches. La Chine a de son côté proposé de partager les informations recueillies par ses services de renseignements et ses satellites.

Plus de 200 lycéennes ont été enlevées au Nigeria par le groupe islamiste Boko Haram le 14 avril. Ces jeunes filles sont traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force, a déclaré le chef de Boko Haram dans une vidéo.

Avec AFP

Première publication : 11/05/2014

  • NIGERIA

    Vidéo : Michelle Obama "révoltée" par l'enlèvement des lycéennes

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Boko Haram : "J'ai enlevé les filles et je vais les vendre"

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Nouveau massacre de Boko Haram, la mobilisation pour les lycéennes s'intensifie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)