Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Banlieues en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "L'objectif de Trump est de renverser le régime iranien"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "Le populisme c'est l'échec des élites"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

Afrique

Rapt des lycéennes : Hollande propose un sommet sur le Nigeria

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/05/2014

François Hollande a proposé dimanche la tenue d’un sommet de dirigeants africains à Paris sur la sécurité au Nigeria. Israël a de son côté offert son aide pour retrouver les lycéennes enlevées mi-avril par Boko Haram.

La mobilisation internationale s’est intensifiée, dimanche 11 mai, pour aider le Nigeria à retrouver les quelque 200 lycéennes enlevées par le groupe islamiste Boko Haram. Lors d’une visite officielle en Azerbaïdjan, le président français François Hollande a annoncé la tenue probable, samedi 17 mai à Paris, d'un sommet de dirigeants africains sur la sécurité au Nigeria.

"J'ai proposé, avec le président nigérian Goodluck Jonathan, une réunion des pays limitrophes du Nigeria", a déclaré le chef de l'État. Il s'agira d'évoquer les questions de sécurité, et notamment le groupe armé islamiste Boko Haram, a précisé l'entourage du président français, indiquant qu'outre François Hollande, les dirigeants d'au moins cinq pays africains, le Nigeria, le Tchad, le Cameroun, le Niger et le Bénin, pourraient y participer.

Israël offre son aide

En visite officielle au Japon, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a lui aussi précisé avoir été en contact avec le président nigérian. "Israël exprime sa consternation face au crime contre ces adolescentes", a déclaré M. Netanyahou. "Nous sommes prêts à aider à les localiser et à combattre le cruel terrorisme qui vous a frappé", a-t-il ajouté. En réponse, Goodluck Jonathan a estimé que le Nigeria était "très heureux d'avoir l'appui de l'expertise israélienne en matière de lutte contre le terrorisme, de renommée mondiale".

Des experts américains, britanniques et français sont déjà présents au Nigeria pour participer aux recherches. La Chine a de son côté proposé de partager les informations recueillies par ses services de renseignements et ses satellites.

Plus de 200 lycéennes ont été enlevées au Nigeria par le groupe islamiste Boko Haram le 14 avril. Ces jeunes filles sont traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force, a déclaré le chef de Boko Haram dans une vidéo.

Avec AFP

Première publication : 11/05/2014

  • NIGERIA

    Vidéo : Michelle Obama "révoltée" par l'enlèvement des lycéennes

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Boko Haram : "J'ai enlevé les filles et je vais les vendre"

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Nouveau massacre de Boko Haram, la mobilisation pour les lycéennes s'intensifie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)