Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

DÉBAT

Migrants à Calais : comment sortir de l'impasse ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Migrants à Calais : comment sortir de l'impasse ? (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'Assemblée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : le FMI pose ses conditions et jette un froid

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

Economie

Vidéo : l'inventeur du distributeur de baguette chaude récompensé à Paris

© AFP | Jean-Louis Hecht, boulanger, gagnant du concours Lépine 2014

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/05/2014

Grâce à son distributeur automatique de pain chaud, un boulanger de Moselle a remporté le prix du président de la République dimanche lors du concours Lépine 2014, à Paris. Avec son invention, il compte désormais conquérir la planète.

Une baguette chaude et croustillante 24h/24, du lundi au dimanche ? C’est le défi que s’était lancé Jean-Louis Hecht. Ce boulanger de 57 ans, originaire de Moselle, a mis au point un distributeur automatique capable de cuire du pain - stocké dans la machine et déjà précuit - puis de le délivrer en dix secondes au client. Prix de la baguette sortie du four ? 1 euro.

Une invention baptisée “pani vending” qui lui a valu de remporter haut la main, dimanche 11 mai, le fameux concours Lépine à la Foire de Paris. Déjà primé au concours Lépine européen en 2013, Jean-Louis Hecht qui a breveté sa machine avec son frère Jean-Claude, ambitionne rien de moins que de conquérir le monde. À eux deux, ils ont déjà installé une vingtaine de machines dans l'est de la France, une en région parisienne et en ont vendu quatre… en Russie !

Vidéo : présentation du "Pani Vending"

Promouvoir la baguette à travers le monde

Cette ingénieuse idée lui est venue simplement à force de sacrifier une partie de ses soirées en famille. Très souvent, les clients retardataires n’hésitaient pas à braver le rideau de fer baissé de sa boulangerie, “juste pour une petite baguette”, diront-ils. Grâce à son système pouvant conserver 120 baguettes précuites en chambre froide, n’importe quel boulanger peut continuer à satisfaire sa clientèle, tout en surveillant l’activité de ses automates reliés à un ordinateur ou un smartphone. D'ailleurs, le boulanger affirme réaliser 80% du chiffre d'affaires de la machine après 18h, une fois la boutique fermée.

À ceux qui y verraient la triste mort du commerce de proximité, Jean-Louis Hecht répond simplement qu’avec son invention, il souhaite avant tout combler une attente de la clientèle, réduire les files d’attente, offrir du bon pain dans les zones rurales où les boulangeries tendent à disparaître et faire la promotion de la baguette, fierté nationale, à travers le monde.

Le seul et unique “pani vending” francilien, installé par une boulangerie de Savigny-sur-Orge revendique déjà 11 000 baguettes vendues via le distributeur, parvenant à amortir l'investissement de 55 000 euros en moins d'un an. Jean-Louis Hecht prévoit, pour sa part, un chiffre d'affaires d'un million d'euros cette année.

Avec AFP

Première publication : 12/05/2014

  • SCIENCES

    Le ver marin breton, un concentré de sang universel ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)