Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

Visite du Pape: des juifs ultra-orthodoxes manifestent au Cénacle

AFP

Des juifs ultra-orthodoxes manifestent le 12 mai 2014 à proximité du Cénacle à JérusalemDes juifs ultra-orthodoxes manifestent le 12 mai 2014 à proximité du Cénacle à Jérusalem

Des juifs ultra-orthodoxes manifestent le 12 mai 2014 à proximité du Cénacle à JérusalemDes juifs ultra-orthodoxes manifestent le 12 mai 2014 à proximité du Cénacle à Jérusalem

Quelques centaines de juifs ultra-orthodoxes se sont rassemblés à proximité du Cénacle à Jérusalem, lieu du dernier repas du Christ, pour réclamer le maintien de la souveraineté israélienne sur ce site disputé où le pape François célébrera une messe dans deux semaines.

Les juifs vénèrent ce site qui abriterait la tombe du roi David au rez-de-chaussé du même édifice que le Cénacle, localisé au deuxième étage, sur le mont Sion, près des remparts de la Vieille ville. C'est aussi un sanctuaire musulman.

"Dès que l'on touchera au +statu quo+ de ce lieu, il se produira des choses néfastes", a averti l'un des participants au rassemblement, le rabbin Avraham Goldstein en accusant le gouvernement israélien de vouloir restituer le Cénacle au Vatican.

La question délicate du Cénacle, rénové en 1335 par les franciscains qui en furent ensuite chassés, fait partie des négociations en cours entre Israël et le Saint-Siège, qui souhaite récupérer l'usage du lieu, plutôt que la propriété.

C'est là où, selon la Tradition, eut lieu la Cène, le dernier repas du Christ avec ses apôtres le jour de la Pâque (jeudi saint), avant son arrestation et sa crucifixion.

C'est là aussi que s'est déroulé, selon les Evangiles, la descente de l'Esprit saint à la Pentecôte, cinquante jours après Pâques.

Ces deux événements marquent pour les chrétiens la naissance de l'Eglise.

Lors de sa visite au Vatican, le 30 avril dernier, le président israélien Shimon Peres avait affirmé à un quotidien italien qu?un compromis avait été trouvé sur le Cénacle, dont l?usage est revendiqué par les catholiques, et que "99% des questions" avaient été réglées.

Mais aucun accord n'a été officialisé depuis.

"Quand +les Croisés+ viendront ici faire des signes de croix et toutes sortes de rituels, alors ce lieu deviendra pour nous +idolâtre+ et nous n'aurons plus le droit d'y prier", a déclaré à l'AFP Yitzhak Batzon, un jeune manifestant juif ultra-orthodoxe.

Ces protestataires ultra-orthodoxes appellent à un nouveau rassemblement au même endroit le 22 mai, trois jours avant l'arrivée du pape à Jérusalem.

Comme son prédécesseur Jean-Paul II, le pape François qui effectuera à la fin du mois son premier pèlerinage en Terre sainte, doit célébrer, juste avant de regagner Rome, une messe au Cénacle avec tous les évêques catholiques de Terre sainte.

Le bref voyage du pape en Terre sainte, du 24 au 26 mai, s'annonce semé d'embûches.

Il est précédé par une vague d'actes de vandalisme antichrétiens et islamophobes commis ces dernières semaines et attribués à des juifs extrémistes.

"A ce jour, les actes de vandalisme incontrôlés empoisonnent l?atmosphère, l'atmosphère de coexistence et de coopération, tout spécialement à deux semaines de la visite du pape François", a déploré dimanche le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte.

Première publication : 12/05/2014