Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

FRANCE

Une photojournaliste française tuée en Centrafrique

© Camille Lepage (Crédit : Vimeo)

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/05/2014

Camille Lepage, photojournaliste française de 26 ans, a été "assassinée" en République centrafricaine a annoncé, mardi 13 mai, l'Élysée. François Hollande assure vouloir "tout mettre en œuvre" pour faire la lumière sur ce drame.

Elle s'était installée à Bangui, en Centrafrique, pour exercer son métier de photoreporter. Âgée de 26 ans, Camille Lepage a été "assassinée", mardi 13 mai, alors qu'elle effectuait depuis une dizaine de jours un reportage dans l'ouest du pays, a annoncé l'Élysée.

Le président français François Hollande a précisé que la journaliste était "sans doute tombée dans un guet-apens". Son corps a été découvert dans un véhicule conduit par des anti-balaka, lors d'un contrôle de la force Sangaris sur l'axe Bangui-Cameroun, dans la région de Bouar.

"Quatre autres corps ont été découverts dans la voiture", précise une source officielle à FRANCE 24. Une dizaine d’individus ont été arrêtés, vraisemblablement des anti-balaka, qui seront interrogés par la Misca (Mission internationale de soutien à la centrafrique sous conduite africaine).

Une dizaine de personnes arrêtées

La journaliste travaillait près de la frontière camerounaise, a précisé à FRANCE 24 Peter Bouckaert, directeur de la section Urgences de Human Rights Watch (HRW). "Elle avait pu établir qu'une centaine de personnes avaient été tuées ces derniers mois dans le village de Mada Gaza", ajoute-t-il. 

"Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre pour faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat et retrouver les meurtriers de notre compatriote", précise-t-on à l'Élysée. "Il s'agit de la 18e journaliste à mourir dans l'exercice de ses fonctions depuis le début de l'année, rappelle sur FRANCE 24 Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans Frontières (RSF). Cela arrive trop souvent", déplore-t-il.

Sur son compte Twitter, Camille Lepage écrivait, le 6 mai, avoir été embarquée avec les miliciens anti-Balaka, pour un reportage. Les milices chrétiennes, qui s'opposent sur le terrain aux rebelles de la Séléka, sont accusées de nombreuses exactions dans le pays. En 2013-2014, la Centrafrique a perdu 44 places dans le classement de la liberté de la presse en chutant au 109e rang.

"Une situation de plus en plus dangeureuse"

Diplômée de journalisme, la photoreporter, qui avait grandi à Angers, avait choisi l'Afrique pour assouvir sa passion. "Elle était jeune mais elle avait déjà beaucoup travaillé", souligne Christophe Deloire. Après avoir couvert la révolution arabe en Egypte en 2011, elle s'est installée en juillet 2012 au Soudan du Sud, avant de se poser en Centrafrique, pour travailler sur le conflit qui éclate en 2013. (voir son reportage "On est ensemble").

"Avant de partir pour Bangui, Camille Lepage était venue dans les locaux de RSF à Paris pour chercher un casque et un gilet par balles, se souvient Christophe Deloire. En décembre dernier, elle avait évoqué une situation de plus en plus dangeureuse sur le terrain".

Rattachée à l'agence de photographie Hans Lucas, la journaliste a collaboré pour de nombreuses publications dont le Monde, le New York Times, Libération, Jeune Afrique, etc. 

Première publication : 13/05/2014

  • CENTRAFRIQUE

    Treize personnes brûlées vives dans le centre de la Centrafrique

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE

    Des militaires français attaqués en Centrafrique : plusieurs rebelles tués

    En savoir plus

  • HUMANITAIRE

    Centrafrique : 22 morts dans l'attaque d'un hôpital de MSF

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)