Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

La Cour européenne de justice se prononce pour le “droit à l’oubli” numérique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/05/2014

La Cour de justice de l’UE a débouté Google, mardi, dans une affaire de “droit à l'oubli” numérique, estimant qu'un moteur de recherche sur internet est responsable du traitement des informations personnelles dans ses pages web.

Les moteurs de recherche sont désormais considérés comme responsables du traitement des données personnelles contenues dans leurs pages internet. Autrement dit, tout internaute européen peut demander à Google et autre Yahoo! de supprimer des liens comportant des informations sensibles les concernant ou, le cas échéant, se tourner vers l'autorité compétente de son pays si le gérant du moteur de recherche refuse de se plier à la requête. Cette décision en faveur du “droit à l’oubli” numérique rendue par la Cour de justice de l’Union européenne (UE), mardi 13 mai, était particulièrement attendue par les défenseurs de la protection de la vie privée.

Elle fait suite au cas d'un Espagnol qui se plaint depuis des années de l’exposition de ses dettes dans plusieurs articles de presse indexés par Google. L'Agence espagnole de protection des données lui a donné raison, sans ordonner pour autant la suppression des articles incriminés. C’est ainsi que l’internaute espagnol s’est retourné vers la Cour de justice de l’UE. Environ 180 cas similaires ont été enregistrés en Espagne, mais Google a toujours fait valoir qu'ôter leurs informations personnelles des résultats de recherches serait de la censure.

Le respect de la vie privée l’emporte sur l’intérêt public

Une position que ne partage pas l’UE. Dans son arrêt, la cour de justice basée au Luxembourg estime que les droits des personnes dont le respect de la vie privée a été enfreint l'emportent sur l'intérêt public. “Lorsque, à la suite d’une recherche effectuée à partir du nom d’une personne, la liste de résultats affiche un lien vers une page web qui contient des informations sur la personne en question, la personne concernée peut s’adresser directement à l’exploitant (…) pour obtenir (…) la suppression de ce lien de la liste de résultats”, indique le communiqué de la cour.

Elle relève également que le type et la quantité de données personnelles présentes sur internet ont considérablement augmenté et permettaient désormais de dessiner très précisément la vie privée des individus. Un élément qui vient renforcer la conviction que “le droit à l’oubli” sur internet est essentiel. Reste maintenant à conserver le juste équilibre entre la liberté d'expression et d'information et le droit à la vie privée, précisent les jugent européens.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 13/05/2014

  • INTERNET

    Google admet avoir mis de l’argent de côté pour le fisc français

    En savoir plus

  • INTERNET

    Gmail, leader mondial du courriel, célèbre ses dix ans

    En savoir plus

  • FRANCE

    Téléchargement illégal : le nouveau plan d'Hadopi pour lutter contre le piratage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)