Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

SPORT

Le Mondial au Brésil placé sous le signe du high-tech

© Walk Again project

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/05/2014

Les organisateurs du Mondial-2014 veulent montrer qu'ils sont à la pointe de la technologie. L'événement va être l'occasion de présenter de nouvelles inventions. Robots et autres capteurs seront présents sur les terrains et à l'extérieur des stades.

Le ton du Mondial-2014 sera donné dès le premier match entre le Brésil et la Croatie le 12 juin dans le stade de Sao Paulo. Le coup d’envoi de cette Coupe du monde, qui se veut résolument high-tech, sera en effet donné par un adolescent handicapé équipé d'un exosquelette contrôlé par la pensée. Cette technologie, développée par l’Université américaine de Duke en Caroline du Nord, lui permettra de se mettre debout et de taper dans le ballon.

Comme l’explique en détails le site de RFI, "le dispositif imaginé par les scientifiques se compose de l’exosquelette qui doit supporter les jambes de l’adolescent pendant ses mouvements, l’appareillage a été conçu autour d’une structure de tiges métalliques qui sont motorisées et la démarche est stabilisée à l’aide de gyroscopes. Le tout est alimenté par une batterie située dans un sac à dos, où loge également un ordinateur qui décrypte les signaux provenant du casque à électrodes placé sur la tête du jeune paralytique qui capte ses ondes cérébrales". Dix garçons et filles paraplégiques ont déjà été présélectionnés pour participer à cet événement et s’entraîner à utiliser cette technologie de pointe. Un seul sera toutefois retenu pour le coup d’envoi retransmis partout dans le monde.

"La technologie sur la ligne de but"

Au-delà de cette spectaculaire démonstration, la Fédération internationale de football va également utiliser des nouveautés sur le terrain. Pour la première fois lors d’une Coupe du monde, la Fifa va s’aider de la technologie sur la ligne de but ou "goal control". Ce système qui comprend 14 caméras grande vitesse, positionnées aux quatre coins du terrain, mais toutes braquées sur l'un des deux buts, permet de déterminer si un ballon a bien franchi ou non la ligne. La position du ballon est captée automatiquement en temps réel et l’arbitre reçoit sur sa montre une confirmation pour savoir si le but a bien été marqué. Cela va permettre d’éviter des situations litigieuses comme lors de la Coupe du monde 2010 où un but anglais n’avait pas été validé en quarts de finale contre l’Allemagne.

Les explications de la Fifa

Le sponsor du Mondial, Adidas, profite aussi de l’événement pour montrer ses avancées technologiques. L’équipementier allemand a eu l’idée de concevoir un prototype très spécial à partir du ballon officiel de la compétition, le Brazuca. La marque l’a équipé de six caméras HD et d’un logiciel de stabilisateur d’image pour offrir un point de vue inédit au cœur de l’action. Ce ballon high-tech appelé Brazucam ne sera pas utilisé durant les matchs officiels, mais il va être quand même mis entre les pieds de plusieurs stars du foot à l’occasion de spots publicitaires.

Le ballon aux six caméras

Des robots pour assurer la sécurité

En dehors des terrains, le Brésil a également choisi de faire confiance aux nouvelles technologies. Comme le rapporte l’agence Associated Press, le gouvernement a acheté 30 robots du modèle packbot auprès de la société américaine iRobot pour améliorer la sécurité. Cet équipement, piloté à distance avec un bras articulé, permet notamment d’inspecter des zones potentiellement dangereuses ou encore de détecter des agents chimiques ou explosifs. Ils ont déjà été utilisés lors d’opérations militaires.

La police brésilienne prévoit aussi d’être équipée de lunettes à reconnaissance faciale, à l'image de "Robocop", lors de la compétition internationale. Dans un article datant de 2011, le "Telegraph" expliquait que ces montures dotées d'un petit appareil photo seraient, capable de prendre 400 images de visages par seconde, et de les transmettre à un ordinateur centralisé qui les comparera aux 13 millions de visages déjà dans la base de données. Alors que le Brésil est considéré comme l’un des pays les plus violents au monde avec environ 45 000 homicides par an, les forces de l’ordre veulent s’appuyer sur ces techniques très modernes pour éviter les dérapages lors du Mondial et des prochains Jeux olympiques en 2016.
 

Première publication : 14/05/2014

  • MONDIAL-2014

    Didier Deschamps : "Pas forcément les meilleurs joueurs mais le meilleur groupe"

    En savoir plus

  • MONDIAL-2014

    Les 23 de Deschamps pour le Brésil : sans Nasri, avec Griezmann

    En savoir plus

  • MONDIAL 2014

    Violence au Brésil : le coup de gueule du ministre des Sports

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)