Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Une enquête préliminaire vise le financement de la campagne 2007 de Sarkozy

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

Etats-Unis: afflux des plaintes de victimes de Bernard Madoff

AFP

L'escroc Bernard Madoff arrive au tribunal lors de son procès à New York, en 2009L'escroc Bernard Madoff arrive au tribunal lors de son procès à New York, en 2009

L'escroc Bernard Madoff arrive au tribunal lors de son procès à New York, en 2009L'escroc Bernard Madoff arrive au tribunal lors de son procès à New York, en 2009

Les autorités américaines ont annoncé mardi avoir reçu plus de 50.000 plaintes provenant de plus d'une centaine de pays de personnes se disant victimes de l'escroc Bernard Madoff.

Le fonds (MVF) mis en place par le département de la Justice (DoJ) pour recenser ces réclamations a reçu 51.700 plaintes venant de 119 pays au 30 avril, date limite d'envoi, a précisé Richard Breeden, son superviseur, dans un communiqué. C'est trois fois plus que le nombre de plaintes enregistrées lors de la procédure judiciaire.

Ces victimes présumées ont essuyé au total plus de 40 milliards de dollars de pertes, selon le fonds.

Environ 58% des plaintes viennent des Etats-Unis. Huit des 10 pays ayant le plus de plaintes sont européens, l'Allemagne, l'Italie et la France forment le trio de tête.

"Les plaintes reçues montrent un groupe vaste et diversifié de victimes", a commenté M. Breeden, indiquant que l'afflux des plaintes révèle que cette escroquerie pyramidale était mondiale.

Ces plaintes n'ont pas encore été examinées et le fonds ne peut dire pour l'instant si elles sont toutes valides ou s'il y a des réclamations qui se recoupent.

Le MVF dit par exemple qu'il a reçu des plaintes venant de banques et autres sociétés financières qui ne répondent pas aux critères d'éligibilité définis.

Le MVF est chargé de restituer 4 milliards de dollars récupérés par la justice américaine à des victimes de cette escroquerie.

Bernard Madoff a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour la plus grosse fraude boursière de l'histoire, estimée à 65 milliards de dollars si on compte le principal et les intérêts perdus par les clients du gérant de fonds.

Son escroquerie, une fraude "pyramidale" appelée aussi système de Ponzi, du nom du financier Charles Ponzi arrêté dans les années 20 à Chicago, consistait à piocher dans les finances de ses nouveaux clients pour rétribuer ou rembourser les clients plus anciens.

Elle avait été révélée en décembre 2008 lorsque, avec la crise financière, un nombre croissant d'investisseurs avaient demandé à récupérer leur dû.

Première publication : 14/05/2014