Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Jérusalem: des juifs extrémistes se rassemblent contre la venue du pape

AFP

Des centaines de juifs nationalistes religieux sont rassemblés près du Cénacle à Jérusalem le 14 mai 2014 contre la venue du pape FrançoisDes centaines de juifs nationalistes religieux sont rassemblés près du Cénacle à Jérusalem le 14 mai 2014 contre la venue du pape François

Des centaines de juifs nationalistes religieux sont rassemblés près du Cénacle à Jérusalem le 14 mai 2014 contre la venue du pape FrançoisDes centaines de juifs nationalistes religieux sont rassemblés près du Cénacle à Jérusalem le 14 mai 2014 contre la venue du pape François

Quelques centaines de juifs nationalistes religieux se sont rassemblés près du Cénacle à Jérusalem, lieu du dernier repas du Christ pour les chrétiens et tombeau du roi David pour les juifs, pour dénoncer la prochaine célébration d'une messe du pape François sur ce site, a constaté l'AFP.

"C'est un scandale que le pape vienne ici, c'est un lieu saint juif et le pape représente l'impureté", a déclaré à l'AFP l'un des participants, David, un colon venu d'une colonie proche de Ramallah.

Les juifs vénèrent ce site qui abriterait la tombe du roi David au rez-de-chaussé du même édifice que le Cénacle, localisé au deuxième étage, sur le mont Sion, près des remparts de la Vieille ville. C'est aussi un sanctuaire musulman.

"Nous avons le mérite d'être dans ce lieu où est enterré le roi David et qui restera à nous pour l?éternité", a lancé, en introduction d'une conférence consacrée au roi David et organisée à quelque mètres du bâtiment, le rabbin Yitzhak Ginzburg, qui enseigne dans une yéchiva (école religieuse) de la colonie de Yitzhar, bastion du radicalisme nationaliste-religieux, dans le nord de la Cisjordanie.

Un premier rassemblement de juifs ultra-orthodoxes pour exiger le maintien d'un contrôle juif sur ce lieu, au c?ur de négociations laborieuses entre Israël et le Saint-Siège, avait été organisé lundi.

C'est au Cénacle que, selon la Tradition, eut lieu la Cène, le dernier repas du Christ avec ses apôtres le jour de la Pâque (jeudi saint), avant son arrestation et sa crucifixion. C'est là aussi que s'est déroulé, selon les Evangiles, la descente de l'Esprit saint à la Pentecôte, cinquante jours après Pâques.

Ces deux événements marquent pour les chrétiens la naissance de l'Eglise.

Lors de sa visite au Vatican, le 30 avril dernier, le président israélien Shimon Peres avait affirmé à un quotidien italien qu?un compromis avait été trouvé sur le Cénacle, dont l?usage, plus que la propriété, est revendiqué par les catholiques, et que "99% des questions" avaient été réglées.

Mais aucun accord n'a été officialisé depuis.

Le bref voyage du pape en Terre sainte, du 24 au 26 mai, s'annonce semé d'embûches.

Il est précédé par une vague d'actes de vandalisme antichrétiens et islamophobes commis ces dernières semaines et attribués à des juifs extrémistes, dont certains, selon le Shin Beth, le service de sécurité intérieure israélien, seraient justement des disciples du rabbin Ginzburg.

Les fidèles, des ultra-orthodoxes et des habitants des implantations juives de Cisjordanie, ont prié dans une ambiance de ferveur mystique et portaient des tee-shirt arborant des slogans nationalistes et anti-palestiniens, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Première publication : 14/05/2014