Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Cuba - USA : un jour historique"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États-Unis - Cuba : "Somos todos americanos"

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sanctions occidentales : "La Russie sortira renforcée", assure Lavrov

En savoir plus

EUROPE

Voteman, le super-héros danois au secours des élections européennes

© Capture d'écran | Voteman reçoit un appel pour lutter contre l'abstentionnisme.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/05/2014

Voteman est une brute au look de motard chargé de démasquer les abstentionnistes au moment des élections européennes. Ce scénario, aussi controversé que décoiffant, a été choisi par le Parlement danois pour inciter les citoyens à voter.

Le pari était osé. Pour inciter les électeurs à se rendre aux urnes lors des élections européennes, le Folketing, le Parlement danois, a réalisé un film d’animation pour le moins étonnant. Voteman, le super-héros au look de biker sur le retour, poignet de force et gilet en cuir à même le torse velu, est appelé à la rescousse pour faire grimper le taux de participation aux européennes. Ni une, ni deux, Voteman envoie valser les cinq belles jeunes femmes dévêtues qui s’activaient dans son lit pour courir au secours des élections. Et Voteman ne fait pas dans la finesse : il démasque les abstentionnistes jusque dans leur lit pour les envoyer manu militari vers les isoloirs.


La vidéo d’une minute trente détonne dans le paysage ultra-conventionnel des films de campagne européens. En France, par exemple, l’association "Européens sans frontières" a invité des personnalités culturelles - Dany Boon, Virginie Efira, Guillaume Galienne… - à venir expliquer, face caméra sur fond bleu-gris, ce que représente l’Europe pour eux. Le tout accompagné d’une petite musique douce. "Je veux l’Europe" a développé plus ou moins le même concept, publiant une mosaïque de portraits de personnalités du monde sportif, associatif et culturel, renvoyant vers des vidéos où elles expliquent les forces de l’Union européenne. L’effort est louable, mais pas suffisant pour faire parler et créer de la viralité.

Le Parlement danois a donc joué la carte de la provocation. Et ça fonctionne : la vidéo a été vue des dizaines de milliers de fois… jusqu’à son retrait, mardi 13 mai. Car qui dit provocation, dit réaction : si certains ont goûté la forme d’humour trash développée dans le film, d’autres ont été choqués. La première scène où apparaît Voteman, entouré de jeunes femmes nues dont l’une lui fait une fellation, a notamment fait couler beaucoup d’encre. "Pourquoi le Parlement pense-t-il que Voteman fera voter les gens? C'est violent, sexiste, et condescendant envers les jeunes", s’insurge ainsi une étudiante sur Twitter.

Le Parlement, qui a dépensé l’équivalent de 27 000 euros pour ce film, a donc fait machine arrière et retiré la vidéo du site du Parlement. "Beaucoup de gens dont je respecte fortement les opinions ont perçu le dessin animé du Centre d'information sur l'Union européenne comme beaucoup plus grave et offensant que ce n'était l'intention", a expliqué à l'AFP le président du Parlement, Mogens Lykketoft. Avant d’ajouter : "Je reconnais que le Parlement en tant qu'institution devra être à l'avenir plus prudent quant à ce à quoi il associe son nom".

Trop tard, cependant, pour la faire totalement disparaître d’Internet : les partages ont été nombreux, les reprises tout autant. Le Parlement danois aura tout de même réussi son pari.

Première publication : 14/05/2014

  • Elections européennes

    Les vidéos de la campagne des Européennes 2014

    En savoir plus

  • ÉLECTIONS EUROPÉENNES

    Une vague eurosceptique va-t-elle ébranler le Parlement européen ?

    En savoir plus

  • ÉLECTIONS EUROPÉENNES

    Européennes : France 2 interpellée pour diffuser le "grand débat" européen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)