Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le gazoduc "Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur Internet

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • Le siège du parti de l'ex-président Gbagbo mis à sac

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

Asie - pacifique

Des violences antichinoises sans précédent enflamment le Vietnam

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/05/2014

Au Vietnam, le déploiement par Pékin d’une plateforme pétrolière dans des eaux revendiquées par Hanoï a provoqué la colère de milliers de manifestants antichinois. Plus de 500 émeutiers ont été interpellés.

Plus de dix usines ont été incendié au Vietnam, ces dernières heures, par des manifestants anti-chinois. Une éruption de rage sans précédent depuis des décennies, consécutive au déploiement par Pékin d'une plateforme pétrolière dans des eaux revendiquées par Hanoï.

La Chine a exprimé ses "graves inquiétudes" après ces incendies qui ont été accompagnés du pillage d'usines et de bureaux d'entreprises estampillées "chinoises" lors de ces incidents, rarissimes au Vietnam, tenu par un régime communiste autoritaire à parti unique.

Les violences ont eu lieu, mardi 13 mai, lors de manifestations de milliers de Vietnamiens travaillant dans des zones industrielles à capitaux étrangers, élément clé de l'économie vietnamienne. Plusieurs usines ont dû fermer temporairement, dont un fournisseur pour les groupes américains Nike et Adidas.

500 émeutiers arrêtés

Ces incidents se sont produits dans des zones industrielles de la province de Binh Duong, près de Ho Chi Minh-Ville, la capitale économique, dans le sud du pays. Des entreprises taïwanaises, sud-coréennes et japonaises en ont également été victimes, dans une apparente méprise des manifestants.

Aucun blessé n'a été signalé. Mais quelque 500 émeutiers ont été interpellés après avoir été "pris en flagrant délit de pillage, de vol et d'incendie des usines", a déclaré mercredi à l'AFP Le Xuan Truong, de la police de la province de Binh Duong.

Hanoï a promis "des sanctions sévères pour ceux qui ont abusé de la situation pour créer des troubles", selon un responsable de la police cité par le site d'information VNExpress.

Ces émeutes montrent "les dangers d'une ferveur nationaliste déchaînée, notamment dans un environnement institutionnel répressif comme au Vietnam", commente Jonathan London, de la City University de Hong Kong.

De nombreuses entreprises à l’arrêt

Dans ce pays sans médias indépendants, des vidéos et des images postées sur des blogs de dissidents ont montré des milliers d'ouvriers détruisant des portails d'usines, brisant des fenêtres et détruisant des bureaux.

Les exportations de biens de production sont un pilier de l'économie, avec des entreprises comme le géant de l'électronique sud-coréen Samsung.

Des entreprises taïwanaises, japonaises et sud-coréennes ont suspendu leur activité mercredi, plaçant des drapeaux vietnamiens devant leurs bâtiments pour tenter de se protéger, selon VNExpress.

Les violences ont d’ailleurs été condamnées par Taïwan, qui a demandé au Vietnam d'assurer la sécurité de ses ressortissants.

Avec AFP

 

Première publication : 14/05/2014

  • VIETNAM

    Le Vietnam s'oppose à un projet chinois de forage en mer

    En savoir plus

  • COMMÉMORATIONS

    Dien Bien Phu : le Vietnam célèbre la victoire contre le colonialisme

    En savoir plus

  • Vietnam

    Retour à Dien Bien Phu, 60 ans après

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)