Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 15/05/2014

Une commentatrice politique américaine raillée en ligne

Au sommaire de cette édition : une commentatrice politique américaine provoque la polémique ; des vidéos incitent les internautes à participer aux élections européennes ; et des artistes de 58 pays différents reprennent le morceau Bittersweet Symphony.

UNE COMMENTATRICE POLITIQUE AMÉRICAINE RAILLÉE EN LIGNE

Ann Coulter, une célèbre commentatrice politique américaine connue pour ses positions conservatrices, se trouve depuis plusieurs jours au cœur d’une vive polémique sur les réseaux sociaux. En cause : ce selfie publié, dimanche, sur son compte Twitter la montrant tenir une pancarte sur laquelle apparaît le hashtag #bringbackourcountry qui signifie « rendez-nous notre pays ». Un cliché accompagné d’un commentaire sarcastique se moquant de la campagne #bringbackourgirls menée actuellement pour la libération de centaines de lycéennes kidnappées au Nigeria qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes.

Ils sont en effet nombreux à être rapidement montés au créneau sur la Toile pour faire part de leur indignation face à une initiative qualifiée de très mauvais goût. Les utilisateurs des réseaux sociaux multiplient ainsi les messages dans lesquels ils fustigent ouvertement l’attitude d’Ann Coulter qu’ils accusent de ne reculer devant rien pour faire parler d’elle. Des internautes qui estiment que la commentatrice politique a perdu une occasion de se taire et qui ne se privent donc pas de le lui faire savoir.

Mais si c’est la colère qui prédomine sur Internet, certains ont de leur côté préféré prendre Coulter à son propre jeu en réalisant des détournements de son selfie controversé. Des photomontages plein d’ironie dans lesquels on voit la commentatrice tenir des affiches réclamant qu’on lui rende son âme ou affirmant qu’elle est une personne détestable. Une manière originale de lui signifier que son initiative était particulièrement déplacée aux yeux d’une très large partie du web.
 

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : DES VIDÉOS CONTRE L’ABSTENTION

Envoyer les Européens aux urnes par la force. Telle est la mission de « Voteman », le personnage fictif inventé par le Parlement danois qui tient le premier rôle dans ce court dessin animé. Une initiative particulièrement remarquée sur la Toile parmi les nombreuses vidéos destinées à inciter les électeurs à voter entre le 22 et le 25 mai prochain pour choisir leurs eurodéputés.

De son côté, l’association « Européens sans frontières » a opté pour une mise en scène plus sobre et des figurants de marque. Dans une série de clips intitulée « rock the eurovote », les comédiens Dany Boon et Guillaume Galienne, entre autres, expliquent en quoi cette élection est importante pour les citoyens du Vieux Continent.

Et le phénomène « Happy » n’a pas échappé à cette vague de mobilisation en faveur du vote européen. La ligue des jeunes votants a en effet livré sa propre version du célèbre clip de Pharrell Williams baptisée « Happy Voting », afin d’interpeller les moins de 25 ans, traditionnellement peu intéressés par ce scrutin.

Et pour convaincre les électeurs que leur choix aura un réel impact sur leur quotidien, le Parlement Européen a mis en ligne plusieurs vidéos pédagogiques sur son portail YouTube. Avec toujours le même objectif : combattre l’abstention qui avait atteint le taux record de 57% dans l’ensemble de l’Union lors des élections de 2009.
 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Donner cent raisons pour lesquelles il fait bon vivre dans le nord-est de l’Angleterre avec le hashtag #100reasons. C’est l’opération lancée sur Twitter par le quotidien local The Journal. Ainsi les internautes fiers de leur région mettent en avant la beauté de ses paysages, la richesse de sa vie culturelle et de son histoire. Une manière de prouver que cette zone du pays est loin d’être aussi sinistrée que la ville américaine de Détroit, contrairement à ce qu’affirmait récemment un article du journal The Guardian.

LE RATÉ DU JOUR

Avant de perpétrer un cambriolage, mieux vaut éviter de se prendre en photo avec les vêtements que l’on va porter pendant le délit… c’est ce qu’a appris à ses dépens un Américain de 28 ans vivant dans le Kentucky après s’être introduit par effraction dans un supermarché la semaine dernière explique le site The Smoking Gun. Le jeune homme, suspecté d’être l’auteur des faits, a en effet été arrêté par la police après que des agents ont trouvé un selfie incriminant sur son téléphone. Un cliché qui a largement facilité le travail des enquêteurs puisqu’il montrait le suspect avec la cagoule utilisée pour commettre l’infraction.
 

DES ŒUVRES D’ART EN 3 DIMENSIONS SUR LE SABLE

Réaliser de véritables tableaux sur le sable… c’est la spécialité de Constanza Tagini Nightingale, Jamie Harkins et David Rendu, 3 artistes néo-zélandais. Un travail qui grâce à un subtil jeu de perspectives offre un résultat en 3 dimensions particulièrement impressionnant. Des créations originales que les internautes pourront découvrir sur la page Facebook 3DSD.
 

VIDÉO DU JOUR

Dans le cadre du projet « Wall of Sound », des artistes de 58 pays différents ont réalisé une reprise du morceau « Bittersweet Symphony » du groupe britannique The Verve. Une collaboration qui offre un résultat particulièrement réussi et qui démontre que la musique ne connaît pas de frontières.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/08/2014 Réseaux sociaux

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : une journaliste indienne lance le "Rice Bucket Challenge", les recommandations de l'Égypte à la police américaine suscitent la polémique et deux...

En savoir plus

26/08/2014 Réseaux sociaux

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

Au sommaire de cette édition : un acteur américain revisite l’Ice Bucket Challenge pour dénoncer les brutalités policières ; le ministre indien des finances provoque la polémique...

En savoir plus

25/08/2014 Réseaux sociaux

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

Au sommaire de cette édition : l’aide humanitaire russe en Ukraine divise les internautes ; des célébrités chinoises sont la cible d’une campagne anti-drogue de Pékin ; et un...

En savoir plus

22/08/2014 Réseaux sociaux

Le "Doubtfire Face", nouveau défi de la Toile contre le suicide

Au sommaire de cette édition : les internautes réalisent un nouveau défi en ligne pour lutter contre le suicide, un tweet du Président de la République d'Iran Hassan Rohani...

En savoir plus

23/08/2014 Réseaux sociaux

Birmanie : le marché des nouveaux médias en ligne de mire

Depuis 2010, la Birmanie s'est lancée dans une "transition démocratique", avec un gouvernement qui s'est engagé auprès de la communauté internationale à libéraliser le marché des...

En savoir plus