Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Ca va être une grosse, grosse claque"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

FRANCE

En images : des lycéens de Nantes en jupe "contre le sexisme"

© Jean-Sébastien Evrard / AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/05/2014

Près d'une centaine de lycéens nantais se sont affichés en jupe, vendredi, pour dénoncer symboliquement le sexisme, ce qui a entraîné l'intervention des forces de l'ordre pour les séparer de leurs opposants anti-mariage gay.

Une centaine de lycéens nantais ont emprunté les jupes de leur sœur, leur mère, ou leur copine, à la suite de l'opération, lancée vendredi 16 mai, de sensibilisation aux problèmes du sexisme, intitulée "Ce que soulève la jupe". Elle a été acceptée par l'Académie de Nantes sur la base du volontariat des établissements ; seuls 27 sur 220 du secteur étaient concernés. Outre l'invitation lancée aux filles comme aux garçons de porter une jupe ou un badge, l'initiative consistait à organiser des temps d'échange sur le sujet dans les lycées.

Mais mercredi, les anti-mariage gay, qui se consacrent désormais à la lutte contre ce qu'ils appellent la "théorie du genre", niant, selon eux, les différences sexuelles, étaient montés au créneau pour demander l'annulation de l'opération. Ils ont suscité, en particulier sur les réseaux sociaux, un émoi laissant entendre que tous les lycéens de l'académie de Nantes seraient concernés, et présentant l'initiative comme venant de l'Éducation nationale.

À la mi-journée, une confrontation musclée entre les deux camps a nécessité l'intervention des forces de l'ordre, qui se sont interposées pendant quelques dizaines de minutes entre les lycéens et une vingtaine de militants anti-mariage gay. Puis, le calme est revenu.

Avec AFP 

Première publication : 16/05/2014

  • INTERNET

    Sexisme dans le numérique ? “Être une femme est plutôt un atout”

    En savoir plus

  • SURF

    Le clip sexiste qui énerve les surfeuses

    En savoir plus

  • FRANCE

    Cécile Duflot sifflée à l'Assemblée ou la chronique d'un sexisme ordinaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)