Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Asie - pacifique

La Chine évacue ses ressortissants du Vietnam

© AFP | Un policier vietnamien tente de disperser des manifestants devant l'ambassade chinoise d'Hanoi.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/05/2014

Les autorités chinoises ont entamé l'évacuation de leurs ressortissants au Vietnam, après plusieurs jours de violentes émeutes anti-chinoises. Pékin a également suspendu les programmes d'échanges bilatéraux.

Après plusieurs jours de manifestations anti-chinoises au Vietnam, Pékin évacue ses ressortissants et suspend les échanges bilatéraux. Au moins deux ressortissants chinois ont trouvé la mort et 135 autres ont été blessés. Des usines contrôlés par des capitaux étrangers ont également été détruites par les émeutiers.

Dimanche 18 mai à la mi-journée, quelque 3 000 Chinois avaient déjà été rapatriés et cinq navires étaient en route pour évacuer les personnes restantes, ont affirmé les médias officiels chinois. Devant l’ambassade de Chine à Hanoï, des centaines d’hommes des forces de l’ordre en civil et en uniforme patrouillent.

Les émeutes antichinoises, qui ont éclaté la semaine dernière au Vietnam, sont les plus violentes depuis des décennies dans le pays. Elles ont commencé par des mouvements de protestation contre le déploiement d’une plateforme pétrolière par Pékin, près des Paracels, un chapelet d’îles que le Vietman et la Chine se disputent.

"Connivence"

Ces récents événement ont provoqué une crise diplomatique entre les deux pays, Pékin accusant notamment Hanoï de "connivence" avec les émeutiers.

Le Vietnam a lancé un message de fermeté à l’égard des manifestants. Le Premier ministre Nguyen Tan Dung a donné l’ordre aux forces de l’ordre de "faire le nécessaire pour empêcher des manifestations illégales susceptibles de troubler l’ordre et la sécurité publics".

Des groupes de militants ont indiqué sur leurs blogs que plusieurs des leurs avaient été arrêtés par la police vietnamienne ou empêchés de sortir de chez eux.

Hanoï a tenté tant bien que mal de rassurer les investisseurs étrangers, dont dépend fortement le développement du pays. "Nous demandons aux pays de continuer à rassurer leurs investisseurs et leurs citoyens quant à l'activité économique au Vietnam", a souligné samedi Dang Minh Khoi, collaborateur du ministre des Affaires étrangères, assurant que les actes "regrettables" des jours passés "ne se reproduiraient pas".

Avec AFP

 

Première publication : 18/05/2014

  • CONFLIT TERRITORIAL

    Émeutes antichinoises au Vietnam : Pékin poursuivra son forage pétrolier

    En savoir plus

  • VIETNAM

    Face aux violences, des centaines de Chinois du Vietnam fuient vers le Cambodge

    En savoir plus

  • VIETNAM

    Des violences antichinoises sans précédent enflamment le Vietnam

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)