Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

Equitation: victoire de Storm Of Saintly au GrandSteeple-Chase de Paris

AFP

Le pur-sang Storm Of Saintly, monté par Vincent Cheminaud (g), franchit la ligne d'arrivée du Grand Steeple-Chase de Paris devant Shannon Rock, sous la selle de David Cottin (d), le 18 mai 2014Le pur-sang Storm Of Saintly, monté par Vincent Cheminaud (g), franchit la ligne d'arrivée du Grand Steeple-Chase de Paris devant Shannon Rock, sous la selle de David Cottin (d), le 18 mai 2014

Le pur-sang Storm Of Saintly, monté par Vincent Cheminaud (g), franchit la ligne d'arrivée du Grand Steeple-Chase de Paris devant Shannon Rock, sous la selle de David Cottin (d), le 18 mai 2014Le pur-sang Storm Of Saintly, monté par Vincent Cheminaud (g), franchit la ligne d'arrivée du Grand Steeple-Chase de Paris devant Shannon Rock, sous la selle de David Cottin (d), le 18 mai 2014

Le pur-sang Storm Of Saintly, monté par Vincent Cheminaud, a remporté dimanche sur l'hippodrome d'Auteuil, le Grand Steeple-Chase de Paris, privant encore Shannon Rock sous la selle de David Cottin d'une victoire dans la course d'obstacles la plus spectaculaire de l'année.

Storm Of Saintly, cinq ans, est venu attaquer le favori Shannon Rock après le saut de la dernière haie pour s'imposer dans la dernière foulée après une longue explication durant les 100 derniers mètres sur le plat.

"Il est magique, il a donné son coeur sur la piste. C'est un crack", a déclaré Vincent Cheminaud qui remporte son premier Grand Steeple-Chase à 20 ans.

Guillaume Macaire, entraîneur en Charente-Maritime à Royan-La-Palmyre qui s'adjuge une troisième victoire, après celles d'Arénice en 1996 et de Bel La Vie en 2013, a dit : "J'avais perdu la foi. Ce cheval-là, il est vraiment bien!".

De son côté, son propriétaire Jeannot Andt, qui a hurlé dans les tribunes dans la ligne droite pour soutenir son cheval, s'est réjoui de son succès. "C'est une drôle d'histoire car j'ai failli tout arrêter il y a quelques années", a-t-il raconté.

La deuxième place est donc revenue, pour la troisième année consécutive, au sculptural Shannon Rock qui a longtemps donné l'impression de pouvoir vaincre ne s'inclinant que d'une courte encolure.

"On est battu par l'autre favori mais pourtant après le saut du rail ditch and fence, j'ai cru qu'on allait gagner. Le principal, c'est que le capital homme et cheval soit rentré intact, a dit à l'AFP Jean-Paul Gallorini tandis que David Cottin, les larmes aux yeux, "n'a pas souhaité s'exprimer".

Trois chutes et deux arrêtés

La troisième place est revenue à Rhialco, sous la selle de Jonathan Plouganou, qui a constamment galopé dans le groupe de tête et qui a conclu à trois longueurs des deux premiers. Ce cheval de neuf ans revient de très loin car il y a deux ans, il s'est fracturé la tête (le chamfrein) et a été opéré de 22 fractures.

Les outsiders Tzar's Dancer, monté par Jacques Ricou, et Al Buck, confié par Jo Audon, ont fini respectivement 4e et 5e de l'épreuve, support du Quinté +, sans avoir démérité ni vraiment avoir été menaçant.

Avec ce succès, Storm Of Saintly, entraîné par Guillaume Macaire a rapporté à son propriétaire Jeannot Andt la somme de 382.500 euros promis au vainqueur sur les 850.00 euros d'allocations totales.

Cette 139 édition a opposé quinze chevaux sur le parcours de six kilomètres jalonné de 23 combinaisons d'obstacles hors norme.

L'épreuve a été animée par le gris Unmix monté par Bertrand Lestrade. Il a tenu la pôle position avant de chuter au moyen open ditch alors qu'il avait franchi sans difficulté le rail ditch and fence ou "juge de paix".

Un seul cheval Saint Palois a éjecté son jockey britannique James Reveley sur cet obstacle le plus redouté du parcours.

L'épreuve a été marquée par trois chutes, Unmix, Saint Palois et Quart Monde mais tous les hommes et les chevaux se sont relevés indemnes. Deux concurrents ont aussi du être arrêtés, l'Anglais Soll et le Français Badoudal.

Le Grand Steeple-Chase de Paris a fait un autre heureux, un turfiste qui a remporté la "Tirelire" du Quinté +, a annoncé le PMU dans un communiqué. Parmi les quelque 500 joueurs ayant trouvé l?ordre de la course (15-3-1-10-4), un parieur de Nancy a bénéficié du "Numéro plus gagnant" et a empoché 6.701.010 euros avec une mise unitaire de 2 euros.

Ce gain se situe à la cinquième place des plus gros gains au PMU. Le record est détenu par un turfiste qui a gagné 10.552.350 euros au Quinté + le 7 octobre 2011 également avec une mise de deux euros.

Première publication : 18/05/2014