Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Juppé n'est pas le Père Noël"

En savoir plus

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

FRANCE

De retour en France, l'ex-trader Jérôme Kerviel a été incarcéré à Nice

© AFP

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/05/2014

Après avoir défié la justice française depuis l'Italie, l'ancien trader Jérôme Kerviel est finalement rentré dimanche soir en France, où il doit purger une peine de trois ans de prison ferme. Il a été incarcéré lundi matin à Nice.

Il a donc finalement terminé sa marche. L'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel a été arrêté à Menton dimanche soir pour être ensuite transféré à Nice, où il a été incarcéré lundi 19 mai. Il avait quitté Vintimille, en Italie, dimanche vers 19 heures, pour retourner en France, où il a été interpellé aux alentours de minuit. L'ancien courtier doit purger une peine de trois ans de prison ferme en France.

"Je marche et je rentre vers la France", a-t-il déclaré en sortant de son hôtel de Vintimille, souriant, fraîchement rasé, sac au dos et toujours avec sa tenue de randonneur rouge. Son compagnon de route, le père Patrice Gourrier, était à ses côtés.

"Je vais aller dîner avec mes amis, et je marche comme je le fais depuis deux mois et demi. Après, je rentre en France", a-t-il précisé à destination des journalistes, tout en marchant. "Je n'ai jamais été en fuite, j'ai toujours assumé ma responsabilité", a-t-il ajouté.

La veille pourtant, il avait annoncé vouloir rester en Italie et appelait François Hollande à accorder une "immunité" à certains témoins de son dossier. En octobre 2010, Jérôme Kerviel a été jugé seul responsable de la perte abyssale de 4,9 milliards d'euros subie par la Société Générale. Il avait été condamné à cinq ans de prison dont trois ferme, peine dont il a déjà purgé 41 jours en détention provisoire début 2008.

En mars dernier, la Cour de cassation a confirmée cette peine mais cassé le jugement l'obligeant à rembourser cette somme, décision considérée alors comme une "victoire" par l'ex-trader. Le 5 mars dernier, il avait entamé une longue marche depuis Rome après une rencontre avec le pape en février. Un nouveau procès au civil doit se tenir devant la cour d'appel de Versailles.

Avec AFP

Première publication : 18/05/2014

  • FRANCE

    Jérôme Kerviel continue de braver les autorités françaises

    En savoir plus

  • FRANCE

    L’ex-trader Jérôme Kerviel refuse de rentrer en France pour purger sa peine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)