Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat dans le Sinaï en Egypte : au moins 235 morts dans l'attaque

En savoir plus

TECH 24

Energy Observer, le premier catamaran propulsé à l'hydrogène

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ibrahim Maalouf : "Je me sens proche du côté nomade de Dalida"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : en Syrie, avec les combattants occidentaux qui ont rejoint les YPG

En savoir plus

FOCUS

Violences sexuelles : les femmes décidées à ne plus se taire

En savoir plus

MODE

Azzedine Alaïa, disparition d'un géant

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : avec Trump, la fin du rêve américain pour les musulmans ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Ianis Guerrero

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Au Zimbabwe, "la tâche peu enviable de Mnangagwa"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 19/05/2014

"Chronique d'une déroute annoncée"

© France 24

Presse française, lundi 19 mai 2014. Au menu de cette revue de presse, l'annonce d'une déroute socialiste aux européennes du 25 mai, probablement doublée d'une arrivée en tête du FN et d'une forte abstention. Le traité transatlantique et la nouvelle loi sur la famille.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, les mauvais sondages sur les intentions de vote pour les candidats socialistes aux européennes.
 
D’après "Le Figaro", l’Élysée n’aurait déjà plus  guère "d’illusion" sur l’issue du scrutin : "Hollande craint une nouvelle déroute", assure le journal, qui prédit un "camouflet électoral" pour le PS, et rappelle que le gouvernement "pourrait subir une double humiliation si le Front national l’emporte". "Le Figaro" voit dans "l’échec annoncé", le signe d’"une marginalisation accrue de la France dans l’Union européenne", dont bénéficiera l’Allemagne d’Angela Merkel.
 
Au diapason, "L'Opinion" évoque lui aussi une déroute socialiste qui risque de se doubler d’une arrivée en tête du Front national, devant le PS mais aussi devant l’UMP. Le quotidien annonce un "séisme", que "personne ne (voudrait) voir". De leur côté, "Les Echos" prédisent une abstention élevée et parlent d’une campagne qui se déroule "dans un climat d’indifférence et de colère". Le journal évoque pêle-mêle la proximité avec les municipales, le remaniement, les vacances scolaires, l’entrée en campagne tardive et la faible médiatisation du débat, mais aussi "le dépit à l’égard de l’Europe", le sentiment que "voter ne sert à rien" et que "la construction européenne est de plus en plus nuisible".
 
Interrogés par "Libération", les ouvriers d’Alstom, au cœur de la bataille entre General Electric et Siemens, ne disent pas autre chose. À Belfort, dans l’est de la France, "une politique industrielle européenne semble impossible" : "personne ne veut jouer collectif, chaque pays veut tirer son épingle du jeu", explique Raphaël, 25 ans de maison. Jimmy, un intérimaire de 32 ans, dit tout haut ce que beaucoup de ses collègues pensent tout bas: "j’espère, dit-il, une vague de têtes de cons d’extrême-droite au Parlement européen pour boucher encore plus l’Europe".
 
Le débat des européennes se déroule aussi autour du traité de libre-échange transatlantique. Le 5ème round des négociations de l’Europe avec les États-Unis s’ouvre aujourd’hui. "Libération" estime que l’opacité qui entoure ces négociations profite aux eurosceptiques et invite l’UE à faire preuve de plus de transparence.
 
Enfin en France, l’assemblée va débattre de nouveau à partir d’aujourd’hui de la loi sur la famille. "Le Parisien" rappelle que les sujets qui fâchent comme la PMA, la procréation médicalement assistée, et la GPA, la gestation pour autrui, que ces sujets ont été gommés de la proposition initiale, mais que le texte du gouvernement ne fait toujours pas consensus.
 
Pour "Le Figaro", cette proposition de loi va "relancer la guerre du divorce, notamment en imposant le principe de la double résidence des enfants en cas de séparation".
 
Une controverse que "Libération" estime nourrie par des positions "réacs", notamment de la part des opposants au mariage pour tous, qui dénoncent une proposition de loi reflétant "une vision explosée du modèle familial".
  
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/11/2017 Revue de presse internationale

Au Zimbabwe, "la tâche peu enviable de Mnangagwa"

Au menu de la revue de presse internationale, ce vendredi 24 novembre, les défis qui attendent le nouveau président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa, mais aussi l'accord de...

En savoir plus

24/11/2017 Revue de presse française

"Dix viols par jour au travail : on fait quoi ?"

Au menu de cette revue de presse française, vendredi 24 novembre, l'urgence à agir à la veille de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes...

En savoir plus

23/11/2017 Revue de presse internationale

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 novembre, la condamnation de Ratko Mladic, l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie à la prison à perpétuité, pour...

En savoir plus

23/11/2017 Revue de presse française

"Le manque de 'culture financière' des Français"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 novembre, l'avertissement de la Commission européenne à la France, qui se voit toujours reprocher le niveau de son déficit...

En savoir plus

22/11/2017 Revue de presse internationale

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 22 novembre, la démission du président du Zimbabwe Robert Mugabe. Le retour au Liban du Premier ministre démissionnaire...

En savoir plus