Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

Economie

AT&T dépense 35 milliards d'euros pour acheter DirecTV

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/05/2014

L'opérateur télécom américain AT&T met la main sur le spécialiste de la télévision par satellite DirecTV pour 35,4 milliards d'euros. Cette opération confirme le grand chamboulement du paysage audiovisuel aux États-Unis.

Le paysage audiovisuel change à toute vitesse aux États-Unis. L'opérateur télécom AT&T a confirmé, dimanche 18 mai, le rachat pour 48,5 milliards de dollars (35,4 milliards d'euros) du numéro 1 américain de la télévision par satellite DirecTV. Une méga-acquisition qui suit de quelques semaines, l'OPA de 45 milliards de dollars (33 milliards d'euros) lancée par le câblo-opérateur Comcast sur l'empire Time Warner.

Pour AT&T, cette opération est l'occasion de mettre la main sur les 20 millions de clients de DirecTV. Un vivier potentiel de futurs clients pour ses offres "quadruple-play" (télévision, internet, téléphonie fixe et mobile). "Nous pouvons enfin donner corps à la vision que nous avions, à savoir de pouvoir offrir des contenus premium sur de multiples supports, qu'il s'agisse des smartphones, tablettes, télévisions ou écrans d'ordinateurs", a déclaré le directeur général d'ATT, Randall Stephenson, lors d'une conférence téléphonique après l'annonce de l'OPA amicale.

Bonne affaire pour Warren Buffet

Pour DirecTV, c'est le quatrième changement de propriétaire en 20 ans. Depuis 1994, le groupe a appartenu, successivement, à General Electric, Rupert Murdoch, Liberty Media et enfin à Berkshire Hathaway, la société d'investissement de Warren Buffet.

Le célèbre milliardaire américain réalise ainsi une belle affaire avec cette OPA. L'action de DirecTV, dopée par les spéculations de rachat, a connu une hausse de 25 % depuis le début de l'année.

Reste que l'intérêt industriel de cette opération ne fait pas l'unanimité. AT&T et DirecTV ont beau souligner la complémentarité de leurs activités, les analystes sont loin d'être convaincus qu'un pari sur la télévision par satellite soit un bon investissement pour le futur. Aux États-Unis, les abonnements sont, en effet, en phase de ralentissement alors que la télévision par internet connaît, quant à elle, une forte progression.

Avec Reuters

Première publication : 19/05/2014

COMMENTAIRE(S)