Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 20/05/2014

Mouvement de défense de la neutralité du Net aux États-Unis

Au sommaire de cette édition : la Toile américaine se mobilise pour défendre la neutralité du web, une chaîne de télévision est sous le feu des critiques au Pakistan et un champion de vélo trial emmène les internautes en promenade.

MOUVEMENT DE DÉFENSE DE LA NEUTRALITÉ DU NET AUX ÉTATS-UNIS

"Nous voulons la neutralité du Net". Voilà le slogan clamé par des dizaines d’Américains qui se sont rassemblés la semaine dernière à Washington. Une manifestation qui visait à protester contre l’adoption, jeudi, d’une nouvelle réglementation par la FCC, l’autorité américaine des communications. Un texte qui devrait permettre aux opérateurs de réguler le trafic Internet en créant des voies rapides payantes pour accéder à certains services en ligne.

Une mesure à laquelle ils sont nombreux à s’opposer sur Twitter via le hashtag #FCCNetNeutrality. Ainsi, les internautes estiment qu’il est inacceptable de devoir payer pour accéder à certains sites web et redoutent la naissance d’un Internet à deux vitesses. Une réglementation qui va à l’encontre des promesses du président Obama, rappellent de leur côté les quelque 140 000 signataires de cette pétition en ligne.

De nombreuses entreprises américaines se sont également érigées contre ces nouvelles règles qui les obligeraient à payer pour assurer un débit suffisant à leurs utilisateurs. Des géants du web comme Amazon, Facebook, Netflix ou encore Twitter ont ainsi rédigé une lettre ouverte adressée à la commission fédérale des communications pour plaider en faveur du maintien d’un "Internet ouvert".

Et un groupe d’artistes américains a entrepris la même démarche. Dans une lettre publiée sur le site "Future of Music", une cinquantaine de musiciens, parmi lesquels des membres des groupes REM, Aerosmith ou Pink Floyd, s’opposent à ce qu’ils désignent comme "une discrimination rampante en ligne" qui pourrait avoir un impact négatif sur la créativité, le commerce culturel et la liberté d’expression.

PAKISTAN : UNE CHAÎNE DE TÉLÉVISION PROVOQUE LA POLÉMIQUE

La chaîne pakistanaise Geo TV est au cœur d’une vive polémique sur la Toile locale depuis plusieurs jours. En cause : la diffusion, mercredi 14 mai, dans l’émission matinale "Utho Jago Pakistan" d’une séquence dédiée au mariage de Veena Malik, une actrice très populaire dans le pays. Des images sur lesquelles on pouvait voir des extraits de la cérémonie accompagnés d’un chant traditionnel sur le mariage de la fille du prophète Mahomet. Un acte considéré comme blasphématoire par une partie de la population qui n’a donc pas tardé à monter au créneau sur les réseaux sociaux pour exprimer sa colère.

Ils sont en effet nombreux à faire part de leur indignation en ligne en faisant usage des mots-clés #BlasphemyByGeo ou #UnitedAgainstGeo. Des hashtags utilisés par les internautes pour dénoncer un manque de respect de la chaîne à l’égard de leur religion mais également pour appeler les autorités du pays à réagir dans cette affaire en suspendant au plus vite la diffusion des programmes de Geo TV.

Une importante mobilisation qui semble d’ores et déjà porter ses fruits puisque comme le rapporte le site du quotidien pakistanais Daily Times, une enquête officielle a été ouverte pour faire toute la lumière sur les agissements de la chaîne. Et face à la controverse, le diffuseur a lui choisi de suspendre indéfiniment les équipes travaillant sur le programme à l’origine du scandale.

Des mesures applaudies par beaucoup d’utilisateurs du web pakistanais mais qui ne font cependant pas l’unanimité sur la Toile. Certains à l’image des auteurs de ces messages sur Twitter estiment ainsi que la séquence diffusée sur Geo TV n’avait rien de blasphématoire et que la polémique actuellement en cours n’a tout simplement pas lieu d’être !
 

INFOGRAPHIE DU JOUR

Un consommateur sur dix aurait déjà été victime d'usurpation d'identité aux États-Unis. C'est ce que révèle cette infographie réalisée par l'agence de communication Lines&Moodswings qui précise que pour voler l'identité des personnes, les usurpateurs récupèrent généralement les informations d'une carte bancaire, subtilisent le courrier de leur victime ou piratent leur ordinateur. Un document qui donne également quelques conseils pour se protéger comme ne pas laisser constamment activé le Bluetooth ou le Wi-Fi sur ses appareils électroniques ou encore utiliser un anti-virus.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

"Lahiwefe9" qui signifie "Bonne chance" est le mot clé qu'utilisent des internautes du monde entier pour encourager les étudiants à réussir leurs examens et à décrocher leurs diplômes. Un mouvement initié sur Facebook par les élèves de l’université d’Ifrane au Maroc. Une campagne qui a depuis été suivie par de nombreux étudiants depuis les Etats-Unis, la France ou les Émirats arabes unis, qui multiplient les messages de solidarité à l’approche de la fin de l’année scolaire.

KIM JONG-UN, HÉROS D’UN JEU VIDÉO

Incarner Kim Jong-Un et défendre la Corée du Nord contre les assauts de "hordes impérialistes". Voici ce que propose "Glorious Leader", un jeu vidéo satirique développé par les studios américains "Money Horse" qui doit sortir prochainement sur PC et smartphones. Un combat dans lequel l’homme fort de Pyongyang pourra compter sur le soutien de son ami, l’ancien basketteur Dennis Rodman, et affronter à dos de licorne des ennemis redoutables tels que la Statue de la Liberté…

VIDÉO DU JOUR

Se glisser dans la peau de Danny MacAskill, un champion écossais de vélo trial, le temps d’une petite promenade dominicale dans les rues de Glasgow… c’est l’expérience que pourront vivre les internautes à travers cette vidéo. Une balade au cours de laquelle l’athlète enchaîne toutes sortes de figures à découvrir dans son intégralité sur YouTube.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus

12/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EI

Au sommaire de l'émission : la Toile américaine réagit au discours de Barack Obama sur l’Etat islamique; au Canada, des femmes amérindiennes se mobilisent contre l’insécurité; et...

En savoir plus