Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 21/05/2014

"L'Europe, bouc émissaire ?"

© France 24

Presse française, mercredi 21 mai 2014. Au menu de cette revue de presse, les débats sur l'euro, le travail en Europe et la fiscalité des ménages en France; le "divorce du siècle" enhtre Elena et Dmitry Rybolovlev; le polémique sommet organisé au Gabon par Cécilia et Richard Attias.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, les enjeux des européennes - en tête des débats, la monnaie unique, ou quand l’euro devient le bouc émissaire des eurosceptiques.
 
"La bataille de l’euro" fait la une de "Libération", qui revient sur l’accusation faite à la monnaie unique de nuire aux économies. Le Premier ministre Manuel Valls avait dénoncé au moment de son discours de politique générale, un "euro trop fort" qui pèserait "trop lourd" sur les exportations françaises. Pour "Libération",  "aucun des gouvernements élus de la zone euro, encore moins le Parlement européen, n’a voix au chapitre sur le niveau de l’euro. Milton Friedman en a rêvé, l’UE l’a fait". Sans pour autant prôner une sortie de l’euro, "Libé" propose que "la BCE comme les banques centrales américaine ou chinoise joue du cours de l’euro pour soutenir la reprise".
 
L’autre grande bataille de ces européennes, c’est le travail, qu’il s’agisse du chômage, ou encore de la question des travailleurs détachés. "Le Figaro" rappelle que la France a obtenu un arrangement crucial en décembre dernier, qui instaure une "responsabilité conjointe et solidaire" des entreprises et des sous-traitants européens, qui oblige les 28 pays membres à coopérer au démantèlement des circuits du détachement frauduleux.
 
Pression accrue de la concurrence, pression plus soutenue de la part des entreprises. D’après un baromètre, près de 7 Européens sur 10 disent être désormais sollicités par leur employeur en-dehors des heures de bureau. "La Croix" parle d’une frontière qui "s’estompe" de plus en plus entre travail et vie privée.
 
Toujours d’après le même baromètre, également repris par "Les Echos", les Français feraient partie des salariés de moins en moins motivés par leur travail.
 
En France, toujours, l’alourdissement des cotisations sociales pour les emplois à domicile aurait conduit de nombreux ménages à se séparer de leurs employés. "Le Figaro" rapporte que la mesure aurait eu aussi pour conséquence d’augmenter le travail au noir. Le journal parle de 16 500 postes supprimés en 2013, et dénonce l’effet pervers d’une fiscalité trop lourde.
 
Le gouvernement commence à faire un peu machine arrière en la matière, et promet un allègement des impôts pour les ménages les plus modestes. Un engagement dont Manuel Valls n’aurait été informé qu’à la dernière minute, d’après "Libération".
 
On termine cette revue de presse avec "Le Parisien", qui revient sur le "divorce du siècle": la séparation entre le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, et sa femme, risque de coûter 3 milliards d’euros au propriétaire du club de football de l’AS Monaco.
 
À la rubrique couple riche et célèbre, Cécilia et Richard Attias font pas mal parler d’eux, depuis qu’un Front des Indignés dénonce l’organisation par le couple d’un New York Forum Africa à Libreville - à lire du côté du site du "Nouvel Observateur".
  
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/06/2016 Brexit

Brexit : "See EU Later !"

"Out !" Les Britanniques ont voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne et, sans surprise, c'est le Brexit qui occupe la presse internationale, vendredi 24 juin, au...

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse internationale

"Independence Day ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 juin, le référendum sur le Brexit vu par la presse britannique, européenne et française.

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse française

"Qui est in ? Qui est out ?"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 juin, l’autorisation finalement accordée par le gouvernement aux syndicats de manifester aujourd’hui contre la Loi travail,...

En savoir plus

22/06/2016 Revue de presse internationale

"La reine, Beckham, et le Brexit"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 22 juin, les révélations du Monde sur la façon dont le groupe Lafarge a indirectement contribué au financement du groupe...

En savoir plus

22/06/2016 Revue de presse française

"Un, deux, trois, soleil"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 22 juin, la poursuite du bras de fer entre une partie des syndicats et le gouvernement, qui hésite toujours à interdire les...

En savoir plus