Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Economie

Netflix annonce son arrivée en France "fin 2014"

© AFP | L'acteur Kevin Spacey alias Frank Underwood dans "House of Cards", série produite par Netflix

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/05/2014

Le groupe américain Netflix, qui propose un service de vidéo à la demande avec abonnement en illimité pour moins de 10 euros par mois, a annoncé mercredi son arrivée prochaine dans six nouveaux pays européens, dont la France.

Déjà implanté en Grande-Bretagne, en Scandinavie et aux Pays-Bas, le groupe californien Netflix a annoncé, mercredi 21 mai, son arrivée dans six nouveaux pays européens. En France, le lancement de la plateforme américaine de vidéo en ligne par abonnement devrait intervenir "fin 2014", a-t-il précisé dans un communiqué. L’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la Belgique et le Luxembourg vont également en bénéficier.

Netflix va proposer une gamme de films et de séries télévisées provenant aussi bien de ces pays que des États-Unis ou d’autres parties du monde. Le groupe, qui dispose d'un abondant catalogue de films et de séries mais produit aussi des séries originales à succès comme "House of Cards". Il ne dispose toutefois pas des droits lui permettant de distribuer l’ensemble de son catalogue dans tous les pays.

Le groupe ne détaille pas ses modalités de lancement, ni les dates exactes où il arrivera dans chaque pays ni avec quelle programmation. Mais "Le Figaro" affirmait mardi 20 mai que l'arrivée en France était prévue pour mi-septembre, avec un prix mensuel fixé à moins de 10 euros et une série originale en préparation se déroulant à Marseille, la ville où est tournée la très populaire série de France 3, "Plus Belle la Vie".

En France, Netflix va être en concurrence avec Canal Play Infinity, offre de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) développée par Canal Plus (Vivendi ). Ce lancement de Netflix dans l’Hexagone n’ira toutefois pas sans rencontrer certains obstacles, notamment en raison d’un cadre juridique complexe.

Netflix revendique 48 millions de clients dans plus de 40 pays pour son offre mensuelle, dont 35,7 millions aux seuls États-Unis où il domine le marché de la vidéo à la demande par abonnement.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 21/05/2014

COMMENTAIRE(S)