Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pakistan : des frappes aériennes tuent 60 insurgés dans les zones tribales

© AFP | Un soldat pakistanais dans le Waziristan du Nord

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/05/2014

Quelque 60 insurgés présumés ont été tué par des frappes de l'armée pakistanaise dans la région tribale du Waziristan du Nord, près de la frontière afghane. Cette zone est considéré comme un repaire des Taliban afghans et pakistanais.

L'armée pakistanaise a annoncé mercredi 21 mai avoir tué 60 insurgés islamistes présumés, lors de frappes menées dans les zones tribales du Waziristan du Nord, dans le nord-ouest du Pakistan, près de la frontière afghane.

"Des bastions insurgés ont été visés tôt ce matin dans le Waziristan du Nord par des frappes aériennes de précision", a indiqué un haut responsable sécuritaire à l'AFP.

Des sources locales ont également fait état de victimes civiles dans ces bombardements, survenus notamment près de Miranshah, la capitale régionale.

Selon ces responsables, les Taliban visés étaient impliqués notamment dans une explosion dans un camp de déplacés à Peshawar, dans des attentats dans les zones tribales de Mohmand et Bajaur, ainsi que dans des attaques contre des convois des forces de sécurité dans le Waziristan du Nord.

Le Waziristan du Nord, un repaire des Taliban afghan et pakistanais

Cette zone tribale semi-autonome, souvent bombardée par des drones américains au cours de la dernière décennie, est considérée comme un repaire des Taliban, pakistanais et afghans, et d'autres groupes liés à Al-Qaïda.

Les Taliban pakistanais du TTP, en lutte depuis 2007 contre le pouvoir à Islamabad, avaient mis fin le mois dernier à un cessez-le-feu de cinq semaines, censé donner un nouveau souffle au processus de paix avec le gouvernement.

Des désaccords sont  toutefois apparus entre le Premier ministre Nawaz Sharif et la puissante hiérarchie militaire pakistanaise sur la manière de traiter la question de l'insurrection islamiste.

Depuis son arrivée au pouvoir il y a un an, le chef du gouvernement tente sans succès d'engager des négociations avecles rebelles. Les chefs militaires sont eux favorables à uneoffensive de grande ampleur contre les activistes. Mais malgré la stratégie du dialogue souhaitée par Nawaz Sharif, les militaires poursuivent les raids aériens contre les positions des insurgés qui utilisent des dizaines d'habitationscomme des caches dans la région.

De leur côté, s'ils ont repris les armes, les rebelles islamistes n'ont toutefois pas officiellement abandonné le dialogue, mais laissent toutefois les observateurs sceptiques.

Au cours des dernières semaines, des affrontements entre deux factions rivales du TTP ont fait plus de 90 morts dans les zones tribales et sapé la fragile unité de la rébellion islamiste. Des sources rebelles ont confirmé cette semaine à l'AFP que le chef actuel du TTP, le mollah Fazlullah, avait mandaté son bras droit afin d'arbitrer ce différend qui paralyse pour l'heure le dialogue.

 
Avec AFP

Première publication : 21/05/2014

  • PAKISTAN

    Un tribunal d'Islamabad visé par un attentat suicide

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    L’armée pakistanaise bombarde les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Le mollah Fazlullah désigné nouveau chef des Taliban pakistanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)