Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

FRANCE

La SNCF a commandé des rames de TER trop larges pour les quais

© AFP

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/05/2014

La SNCF a commandé près de 2 000 nouvelles rames pour ses futurs trains express régionaux (TER), qui se sont révélées trop larges. Des travaux coûteux sont donc à prévoir pour adapter des centaines de quais trop étroits pour les accueillir.

La SNCF n'avait pas prévu une telle dépense. Il va falloir débourser 50 millions d'euros environ pour moderniser des centaines de quais. La raison de ces travaux imprévus : près de 2 000 rames commandées pour les futurs trains express régionaux (TER) sont plus larges que prévu et les quais les plus anciens sont trop étroits pour les accueillir, révèle "Le Canard enchaîné", du mercredi 21 mai.

En conséquence, des centaines de quais devront être rabotés, parfois de plusieurs centimètres, et l'addition risque d'être salée. La compagnie ferroviaire et le gestionnaire d'infrastructure indiquent, eux, que la priorité est la largeur des trains, leur capacité et que les travaux qui vont être effectués sur ces 1 300 quais entrent dans une logique classique de modernisation et de mise aux normes.

Ainsi, les 50 millions d'euros nécessaires au total pour modifier ces quais font partie des 4 milliards d'euros investis chaque année par Réseau Ferré de France (RFF) pour la modernisation et le développement. Ce plan de travaux s'étale sur trois ans, de fin 2013 à fin 2016, selon le calendrier de livraison des rames. Parmi les 1 300 quais concernés, 300 ont déjà été traités.

"Le Canard enchaîné" révèle que RFF aurait débloqué d'urgence 80 millions d'euros et que, "la note (risquant) d'être beaucoup plus salée", le gestionnaire d'infrastructure s'est tourné vers les régions, ce que n'a pas confirmé RFF. Toutefois celles-ci ne l'entendent pas de cette oreille. Le président de l'Association des régions de france (ARF), Alain Rousset, a exclu mardi toute participation des régions à ces travaux.

"Nous refusons de verser un seul centime sur cette réparation. On ne va pas, quand même, être à la fois pigeons et financeurs", a-t-il déclaré avant un rendez-vous à l'Elysée avec François Hollande. Alain Rousset dit espérer que la future réforme ferroviaire permettra "d'homogénéiser les commandes, parce que c'est quand même un peu stupide de commander des trains dont la largeur n'est pas conforme à celle des quais".

La société nationale devait s'assurer que les futurs TER, plus larges que les rames actuelles, puissent bien rouler sur les voies et a interrogé à ce sujet Réseau ferré de France (RFF), propriétaire et gestionnaire des rails, explique "Le Canard enchaîné". Seulement, RFF aurait transmis ses mesures réglementaires datant d'une trentaine d'années, alors que la plupart des 1 200 quais hexagonaux ont été construits il y a plus de 50 ans.


Avec AFP et REUTERS

Première publication : 21/05/2014

  • TRANSPORTS

    Le TGV Paris-Barcelone sur les rails

    En savoir plus

  • CATASTROPHE FERROVIAIRE

    Accident de train à Brétigny : la SNCF confirme la thèse d'une éclisse défaillante

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)