Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa après deux ans de convalescence en Belgique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Garder la foi"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Étienne-du-Rouvray : après le choc, les questions et la polémique

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 27/05/2014

La Libye des milices

© France 24

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye est sous la coupe d'innombrables milices armées qui font la loi. Parmi elles, la milice de Zenten qu'a suivie notre reporter Roméo Langlois. Plongée dans un pays qui sombre dans l'anarchie.

Le chiffre des Nations unies fait froid dans le dos : près de 40 millions d’armes se trouvent en Libye, soit six par habitant. Elles se trouvent notamment entre les mains des milices, ou "katibas". Roméo Langlois est allé à la rencontre de celle de Zenten, une ville située à environ 170 km au sud-ouest de Tripoli, qui a fait main basse sur une bonne partie de l’arsenal de Mouammar Kadhafi après la chute de son régime en 2011. Dans son fief, cette milice détient d’ailleurs Seïf al-Islam, l’un des fils de Mouammar Kadhafi. Dans cette ville, elle administre aussi bien la police que la justice.

Les armes sont omniprésentes dans ce pays. Il est possible d’en trouver facilement dans les souks de Tripoli. Beaucoup proviennent de Turquie. Et elles font notamment le bonheur des trafiquants de drogue ou de pétrole qui se multiplient dans ce pays. Démuni, le pouvoir s’appuie sur des "katibas" pour assurer certaines opérations, telle que la sécurisation de l’aéroport international de Tripoli. Les miliciens de Zenten le protègent notamment d’attaques menées par des milices rivales qui tentent de contrôler ce point névralgique. Le chaos gagne peu à peu du terrain en Libye.

Retrouvez notre débat : "la Libye : un pays au bord de l'éclatement ?"

Par Roméo LANGLOIS

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

08/07/2016 Tchad

Vidéo : Le récit de la progressive mise au ban du Tchadien Hissène Habré

Hissène Habré, président du Tchad entre 1982 et 1990, a été condamné en mai 2016 à la prison à perpétuité pour "crimes contre l'humanité, torture, crimes de guerre et viols"....

En savoir plus

03/06/2016 Cinéma africain

Nollywood, l'eldorado du cinéma au Nigeria

Le Nigeria peut se targuer de détenir la deuxième industrie cinématographique au monde. Son influence culturelle s'est largement étendue en dehors des frontières de l'Afrique....

En savoir plus

01/07/2016 Agriculture

Vidéo : le grand malaise des agriculteurs français

La France est le premier producteur agricole de l'Union européenne mais une partie de ses paysans sont déprimés. Les raisons de leur malaise sont nombreuses : course au...

En savoir plus

17/06/2016 États-Unis

États-Unis : quand les États du Sud partent en croisade contre Washington

Pour préserver une liberté religieuse qu’ils considèrent menacée, certains États du sud des États-Unis ont adopté un nouvel arsenal législatif. À l'instar du Mississipi, qui...

En savoir plus