Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Afrique

Attaque meurtrière des Shebab contre le Parlement somalien

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/05/2014

Une fusillade, précédée d'un attentat à la voiture piégée, a éclaté dans le Parlement somalien à Mogadiscio, tuant plusieurs personnes. Le groupe djihadiste des Shebab a revendiqué l’attaque.

Une voiture piégée a explosé, samedi 24 mai, devant le Parlement somalien à Mogadiscio. L'attentat a immédiatement été suivi d'une fusillade nourrie à l'intérieur même du bâtiment. Les insurgés islamistes Shebab ont revendiqué l'attaque.

Selon un journaliste d'Al-Jazira présent sur place, au moins dix personnes ont été tuées, dont le conducteur de la voiture piégée et plusieurs membres du commando kamikaze. Des échanges de tirs ont également été entendus dans une mosquée située en face du Parlement.

Les Shebab ont rapidement revendiqué l’attaque. "Nous sommes derrière l’attentat suicide, les explosions et les échanges de tirs dans le soi-disant Parlement somalien", a déclaré Sheikh Abdiasis Abou Mousab, le porte-parole des Shebab pour les opérations militaires.

Opération militaire contre les Shebab

Mogadiscio a été frappée à plusieurs reprises par des attentats suicide revendiqués par les Shebab. Ils ont récemment pris pour cible des bâtiments stratégiques du gouvernement ou des forces de sécurité, tentant visiblement de discréditer le discours des autorités selon lequel elles seraient en train de gagner la guerre contre les insurgés. En février, les Shebab avaient notamment mené une opération contre le palais présidentiel.

Les combattants islamistes ont été chassés de la capitale somalienne il y a deux ans, mais sont depuis engagés dans une guérilla contre les autorités du pays.

Une opération militaire conjointe de l’armée somalienne et de l’Union africaine, lancée en février dernier contre les Shebab, a enregistré plusieurs succès dans la région rurale de Qoryoley, au sud de Mogadiscio.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 24/05/2014

  • SOMALIE

    En images : la traque des Shebab en Somalie

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Des Shebab attaquent le palais présidentiel à Mogadiscio

    En savoir plus

  • KENYA

    Raid kenyan contre les Shebab somaliens, au moins 30 morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)