Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

EUROPE

Fusillade au Musée juif de Bruxelles : une Française parmi les victimes

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/05/2014

Une Française figure parmi les trois victimes de la fusillade du Musée juif de Bruxelles, a annoncé la justice belge. Si la Belgique explore "toutes les pistes", François Hollande estime qu'il s'agit sans "aucun doute" d'un acte "antisémite".

Une Française figure parmi les trois morts de la fusillade qui s'est produite samedi au Musée juif de Bruxelles, dans le centre de la capitale belge, a déclaré dimanche 25 mai la procureure du Roi. Il y a "deux personnes de nationalité israélienne et une Française", a dit Ine Van Wymersch lors d'une conférence de presse. Les deux autres victimes sont Israéliennes. Par ailleurs, une quatrième personne, de nationalité belge, se trouvait dimanche dans un état très critique.

"L'auteur était probablement seul, il était bien préparé et il était armé. Nous sommes toujours à la recherche active de cet auteur", a précisé la procureure tout en ajoutant que "toutes les pistes" restaient "ouvertes" et que la justice ne pouvait confirmer qu'il s'agissait d'un "acte terroriste ou antisémite".

Un avis que ne partage pas  François Hollande. En déplacement dimanche à Tulle, le président français a lui estimé que le "caractère antisémite" de cette attaque ne faisait "aucun doute".

"Donc, nous devons tout faire pour lutter contre l'antisémitisme, le racisme. Cette cause est bien sûr celle de la France mais celle de toute l'Europe, elle doit nous
mobiliser", a dit le chef de l'État aux journalistes tout en confirmant que la sécurisation des lieux de culte juifs allait être renforcée en France, après l'agression samedi de jeunes à la sortie d'une synagogue de Créteil.

"Je tiens à exprimer, là encore, la volonté de la France de tout faire pour que les juifs de France se sentent en parfaite sécurité et tranquillité sur notre territoire", a insisté François Hollande.

"Solidarité et compassion"

L'attaque du Musée juif a provoqué une vague d'indignation en France mais aussi à travers l'Europe. Le Premier ministre Manuel Valls a adressé  un "message de solidarité et de compassion" au peuple belge. "Nous savons que les risques d'attentat en Belgique, en Europe, en France, sont présents depuis déjà quelques années. Les services de renseignement, de police travaillent pour empêcher ce type d'attentat".

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a de son côté dénoncé certains Européens "qui s'empressent de condamner toute construction" israélienne à Jérusalem-Est, "mais qui ne se pressent pas de condamner, ou s'ils le font de façon très mineure, le meurtre de Juifs ici ou en Europe, ou même applaudissent l'unité (interpalestinienne) avec des éléments terroristes comme le Hamas, qui appellent à la destruction de l'État d'Israël".

Cet attentat intervient deux semaines après la tenue avortée dans une commune déshéritée de l'agglomération bruxelloise d'un "Congrès européen antisioniste", dont les orateurs invités étaient des antisémites notoires.

Avec AFP

Première publication : 25/05/2014

  • BELGIQUE

    Trois morts dans une fusillade au Musée juif de Bruxelles, un suspect interpellé

    En savoir plus

  • BELGIQUE

    Trois morts dans une fusillade au Musée juif de Bruxelles, un suspect interpellé

    En savoir plus

  • BELGIQUE

    Le congrès antisémite prévu avec Dieudonné interdit en Belgique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)