Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Hénin-Beaumont: des Femen venues administrer un "vaccin antifasciste"

AFP

Des membres du groupe des Femen manifestent à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) contre la venue de présidente du Front National, Marine Le Pen, qui doit voter pour les européennes, le 25 mai 2014Des membres du groupe des Femen manifestent à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) contre la venue de présidente du Front National Marine Le Pen qui doit voter pour les européennes, le 25 mai 2014

Des membres du groupe des Femen manifestent à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) contre la venue de présidente du Front National, Marine Le Pen, qui doit voter pour les européennes, le 25 mai 2014Des membres du groupe des Femen manifestent à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) contre la venue de présidente du Front National Marine Le Pen qui doit voter pour les européennes, le 25 mai 2014

Quatre membres du groupe des Femen ont manifesté dimanche à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) peu avant le vote prévu de Marine Le Pen dans cette municipalité tenue par le FN en appelant, seringues à la main, à administrer un "vaccin antifasciste", a constaté l'AFP.

Rassemblées devant l'école Jean-Jacques Rousseau où la leader du FN, tête de liste aux européennes dans la circonscription nord-ouest, devait venir voter vers 11H00, les militantes ont scandé devant la presse : "Campagne de vaccination", "Qui n'a pas fait ses vaccins?", "Le FN en quarantaine", ou encore "Qui veut se faire ausculter avant la campagne?".

On pouvait lire "vaccin antifasciste" sur le torse des Femen au corps comme d'habitude à demi dénudé, et, qui étaient, pour l'occasion, déguisées en infirmières, toques blanches sur la tête, avec une grande culotte de même couleur, ceintes d'un petit tablier avec une croix rouge, et brandissant des grosses seringues.

A un moment, elles sont rentrées dans le hall de l' école --où l'affluence d'électeurs était beaucoup plus faible que celle des médias-- et ont tenté d'accéder au bureau de vote, dont les portes avaient été fermées.

Toquant à la porte, elles ont lancé: "Vous êtes contaminés, on va vous vacciner. Ouvrez! Vous avez des virus!".

Tentant d'ausculter une femme qui prenait des photos d'elles, une des Femen lui a demandé: "Vous n'avez pas de fièvre?". A quoi la dame interpellée leur a répondu: "Par contre, vous, vous avez un peu chaud, non?".

Les quatre Femen sont finalement parties sans incident après avoir scandé une dernière fois "On attend les fachos". Le tout a duré 10 minutes.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, avait qualifié en avril dernier de "secte d'hystériques gauchistes" les Femen venues manifester à l'occasion d'une conférence de presse du mouvement.

Première publication : 25/05/2014