Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco, amoindri, retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Les musulmans de France lancent un appel unitaire contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

EUROPE

Un "séisme" eurosceptique chamboule le Parlement européen

© AFP - Marine Le Pen (FN), Nigel Farage (Ukip)

Vidéo par Inès OLHAGARAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/05/2014

Si le Parti populaire européen (centre-droit) arrive en tête des élections, c’est le score des partis europhobes aux quatre coins du continent qui créé la sensation. En France, le Front national arrive largement en tête.

En Europe :

Les partis eurosceptiques et d’extrême droite arrivent en tête dans plusieurs pays, comme en France, au Royaume-Uni ou au Danemark. Ils totalisent ensemble 130 sièges sur 751.

Pour autant, cette percée ne modifie pas l'équilibre politique du Parlement européen puisque c’est le PPE (centre droit) qui comptabilise le plus de voix (211 sièges), devant le Parti socialiste européen (193). Suivent les libéraux (174 sièges), les écologistes (158) et l’extrême gauche (47).

Le taux de participation en Europe est comparable à celui de 2009, aux alentours de 43%.

Le leader du Parti populaire européen (PPE), le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, revendique le siège de futur président de la Commission européenne au vu des résultats. Mais les eurodéputés ne désignent pas le président de la Commission, ils n’ont que le pouvoir de valider ou non la candidature du postulant soumis par le Conseil européen (les chefs d'État ou chefs de gouvernement des 28 États membres de l'UE).

En France :

Le Front national de Marine le Pen arrive largement en tête en France et sera représenté par plus de 20 députés sur les 74 qu’envoie la France au Parlement européen.

Le Premier ministre français Manuel Valls a qualifié le score du FN de "séisme" politique. Il doit prendre part lundi matin à une réunion de crise aux côtés du président François Hollande.

L’UMP décroche 20 siège de députés. Pour le Parti socialiste, c’est une nouvelle déroute après celle des élections municipales de mars 2014 : il ne comptera que 12 eurodéputés dans la nouvelle assemblée.

Pour revivre les élections européennes sur le liveblogging de FRANCE 24, cliquez ici

La répartition des députés européens français

En Allemagne :

Les conservateurs de la chancelière Angela Merkel (CDU) arrivent en tête, malgré un net recul. Ils devancent les sociaux-démocrates du SPD.

Le parti néonazi NPD devrait envoyer ses premiers eurodéputés au Parlement européen.

Au Royaume-Uni :

Autre sensation en Europe, le parti nationaliste Ukip, quasiment absent du paysage politique il y a quelques mois, qui devance le Parti travailliste. Les grands perdants sont les conservateurs du Premier ministre David Cameron et leurs alliés libéraux démocrates.

En Italie :

Le centre-gauche du nouveau Premier ministre Matteo Renzi arrive en tête devant le parti du populiste Beppe Grillo.

En Espagne :

Les deux grands partis PPE et PSOE sont en perte de vitesse au profit des petites formations, de gauche surtout, comme Podemos, né du mouvement des Indignés.

En Grèce :

Le parti de la gauche radicale Syriza arrive en tête après avoir fait campagne contre le plan d’austérité imposé par Bruxelles. À l’autre extrémité de l’échiquier politique, les néonazis d’Aube doré font une percée et vont envoyer eux aussi des députés à Bruxelles.

Au Danemark :

Le parti anti-immigration DF arrive en tête pour la première fois dans le pays. Considéré comme proche de l’extrême droite, il exclut toutefois toute discussion avec le FN français, qu'il considère comme antisémite et homophobe. 

Résultats du scrutin pour les élections européennes en France

Première publication : 25/05/2014

  • ÉLECTIONS EUROPÉENNES

    En direct : le FN largement en tête en France, selon les premières estimations

    En savoir plus

  • ÉLECTIONS EUROPÉENNES

    Européennes : 15,70% de participation en France métropolitaine

    En savoir plus

  • ÉLECTIONS EUROPÉENNES

    En Italie, le Mouvement 5 étoiles veut "remodeler l'Europe"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)