Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

SPORT

Roland-Garros 2014 : tranquille comme Federer

© Pierre René-Worms / Roger Federer s'est facilement qualifié pour le 2e tour de Roland-Garros

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 25/05/2014

Roger Federer n’a fait qu’une bouchée du Slovaque Lukas Lacko (88e mondial) au premier tour du tournoi de Roland-Garros. Le Suisse s’impose en 3 sets et 1h24 de jeu (6-2, 6-4, 6-2).

De notre envoyé spécial à Roland-Garros,

Roger Federer a débuté de la meilleure des manières son 16e Roland-Garros. Le Suisse, numéro 4 mondial, n’a laissé aucune chance au Slovaque Lukas Lacko balayé en 3 sets 6-2, 6-4, 6-2. "Mon tournoi a bien débuté. Au début du match, j’ai vu des signes favorables dans mon jeu. Je suis donc très satisfait de mon match", a souligné Federer. "J’étais relax, tranquille en entrant sur le court aujourd’hui."

Le Suisse n’avait pourtant disputé qu’une seule rencontre depuis sa finale perdue à Monte-Carlo, le 20 avril dernier. Le Bâlois n'avait pas la tête au tennis et on peut le comprendre. Federer est ainsi devenu papa pour la deuxième fois de jumeaux, Leo et Lenny, nés le 6 mai dernier.

"Pour être honnête, la naissance de mes fils n’a pas vraiment perturbé ma préparation. Ils dorment beaucoup donc je peux faire ce que j’ai à faire, sans que ça change quoi que ce soit pour eux", avait expliqué le Suisse vendredi 23 mai devant la presse. "Je me sens en pleine forme, notamment sur le plan physique."

L’homme aux 17 Grand Chelem n’a en effet laissé aucune chance au jeune Slovaque avec plus de 85% de points gagnés sur son service. Au prochain tour, Roger Federer affrontera un joueur issu des qualifications, le Portugais Gastao Elias ou l’Argentin Diego Sebastian Schwartzman.

Tableau favorable pour Federer

Federer, qui possède une partie de tableau plutôt ouverte, peut donc rêver d’un bon parcours cette année sur la terre battue parisienne, lui qui s’était fait sortir par Tsonga en quarts de finale l’an dernier.

"Pour la victoire, ce sont plutôt les favoris qui auront leur mot à dire. À Roland-Garros, cela passe quand même par l’usure, le fait de jouer beaucoup de coups. Je pense donc qu’en principe, cela devrait passer par les meilleurs", estimait-il vendredi en conférence de presse.

Federer pourrait se hisser sans trop de problème jusqu’en huitièmes de finale, où l’attend vraisemblablement une opposition face au coriace Letton Ernests Gulbis. En quarts de finale, le Tchèque Tomas Berdych, lui semble promis, avant des retrouvailles éventuelles avec le numéro 2 mondial, le Serbe Novak Djokovic en demi-finales.

Première publication : 25/05/2014

  • TENNIS

    Roland-Garros : Rafael Nadal devra s’employer pour conserver son titre

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Inondations en Serbie : Djokovic veut "faire de son mieux pour sauver un peuple"

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roland Garros : des petites balles jaunes très rentables

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)