Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'été en musique : les incontournables qui vont faire danser

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Israël : les dirigeants "ont de nouveau ignoré les signes avant-coureurs de violences"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Conférence mondiale sur le sida : Washington appelé à maintenir son aide financière

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Conférence mondiale sur le sida : "Un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Jeux de la Francophonie : quelque 4 000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Venezuela : la fin du chavisme ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Russie, immigration, Obamacare : six mois de Trump, un président désavoué ?

En savoir plus

SPORT

Roland-Garros 2014 : tranquille comme Federer

© Pierre René-Worms / Roger Federer s'est facilement qualifié pour le 2e tour de Roland-Garros

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 25/05/2014

Roger Federer n’a fait qu’une bouchée du Slovaque Lukas Lacko (88e mondial) au premier tour du tournoi de Roland-Garros. Le Suisse s’impose en 3 sets et 1h24 de jeu (6-2, 6-4, 6-2).

De notre envoyé spécial à Roland-Garros,

Roger Federer a débuté de la meilleure des manières son 16e Roland-Garros. Le Suisse, numéro 4 mondial, n’a laissé aucune chance au Slovaque Lukas Lacko balayé en 3 sets 6-2, 6-4, 6-2. "Mon tournoi a bien débuté. Au début du match, j’ai vu des signes favorables dans mon jeu. Je suis donc très satisfait de mon match", a souligné Federer. "J’étais relax, tranquille en entrant sur le court aujourd’hui."

Le Suisse n’avait pourtant disputé qu’une seule rencontre depuis sa finale perdue à Monte-Carlo, le 20 avril dernier. Le Bâlois n'avait pas la tête au tennis et on peut le comprendre. Federer est ainsi devenu papa pour la deuxième fois de jumeaux, Leo et Lenny, nés le 6 mai dernier.

"Pour être honnête, la naissance de mes fils n’a pas vraiment perturbé ma préparation. Ils dorment beaucoup donc je peux faire ce que j’ai à faire, sans que ça change quoi que ce soit pour eux", avait expliqué le Suisse vendredi 23 mai devant la presse. "Je me sens en pleine forme, notamment sur le plan physique."

L’homme aux 17 Grand Chelem n’a en effet laissé aucune chance au jeune Slovaque avec plus de 85% de points gagnés sur son service. Au prochain tour, Roger Federer affrontera un joueur issu des qualifications, le Portugais Gastao Elias ou l’Argentin Diego Sebastian Schwartzman.

Tableau favorable pour Federer

Federer, qui possède une partie de tableau plutôt ouverte, peut donc rêver d’un bon parcours cette année sur la terre battue parisienne, lui qui s’était fait sortir par Tsonga en quarts de finale l’an dernier.

"Pour la victoire, ce sont plutôt les favoris qui auront leur mot à dire. À Roland-Garros, cela passe quand même par l’usure, le fait de jouer beaucoup de coups. Je pense donc qu’en principe, cela devrait passer par les meilleurs", estimait-il vendredi en conférence de presse.

Federer pourrait se hisser sans trop de problème jusqu’en huitièmes de finale, où l’attend vraisemblablement une opposition face au coriace Letton Ernests Gulbis. En quarts de finale, le Tchèque Tomas Berdych, lui semble promis, avant des retrouvailles éventuelles avec le numéro 2 mondial, le Serbe Novak Djokovic en demi-finales.

Première publication : 25/05/2014

  • TENNIS

    Roland-Garros : Rafael Nadal devra s’employer pour conserver son titre

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Inondations en Serbie : Djokovic veut "faire de son mieux pour sauver un peuple"

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roland Garros : des petites balles jaunes très rentables

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)