Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 26/05/2014

Twitter censure des contenus "blasphématoires" au Pakistan

Au sommaire de cette édition : Twitter censure des contenus blasphématoires au Pakistan, la Toile réagit ; les internautes tunisiens dénoncent la saleté des rues en selfies et un artiste réalise un impressionnant portrait au crayon.

TWITTER CENSURE DES CONTENUS "BLASPHÉMATOIRES" AU PAKISTAN

Twitter a procédé la semaine dernière au Pakistan au blocage de contenus jugés blasphématoires à la demande des autorités locales. Une information révélée par le site "Chilling Effects" qui explique qu’il s’agit de la première fois que le réseau social déploie son outil de censure dans le pays. Une annonce qui n’a pas tardé à susciter de vives réactions de la part des utilisateurs du web…

Ils sont en effet nombreux à avoir rapidement investi la Toile pour faire part de leur indignation face à la mise en place d’un tel blocage des contenus Internet au Pakistan. Des internautes qui estiment que l’attitude de Twitter est inadmissible dans cette affaire et qui accusent les équipes du site de microblogging de ne rien faire pour protéger la liberté d’expression des citoyens du pays.

Des utilisateurs du web qui, pour certains, expriment également leur inquiétude face à l’absence d’une définition claire de ce qui est considéré comme un contenu blasphématoire. C’est notamment le cas des auteurs de ces posts publiés sur Twitter qui affirment que le gouvernement pakistanais pourra à l’avenir pratiquer la censure en ligne en évoquant simplement le caractère offensant d’une publication.

Ces craintes sont en partie renforcées par le fait que le Pakistan n’en est pas à sa première tentative de contrôle des contenus qui circulent sur le web. Ainsi depuis fin 2012, les internautes du pays n’ont plus accès au site de partage YouTube. Une mesure édictée après la diffusion du film anti-Islam "L’Innocence des Mulsumans" qui est toujours en vigueur à ce jour.

TUNISIE : DES SELFIES POUR DÉNONCER LA SALETÉ DES RUES

"Montrons aux responsables de la Tunisie le vrai visage de nos rues et la pollution de l’environnement". C’est le message publié sur Facebook par les administrateurs de la page "Selfie Poubella". Un compte sur lequel les internautes tunisiens sont invités à témoigner de la saleté des rues du pays en se prenant en photo à proximité de tas d’ordures.

Une initiative qui rencontre un franc succès sur la Toile locale puisqu’en moins d’une semaine, plusieurs centaines d’utilisateurs du web ont posté des photos montrant des déchets jonchant les rues du pays. Des documents généralement accompagnés du hashtag #SelfiePoubella suivi du nom du quartier dans lequel ils ont été réalisés.

Une campagne en ligne qui vise directement le gouvernement tunisien qui a récemment annoncé une série de cinquante mesures censées résoudre le problème de la gestion des déchets dans le pays.

Une série de réglementations dont les effets tardent à se manifester. Face à l’inaction des autorités tunisiennes, des citoyens ont donc décidé d’organiser eux-mêmes le nettoyage des rues. C’est notamment le cas à Om Laarayès ou encore à Redeyef, où ils sont nombreux à s’être attaqué récemment aux ordures présentes sur les trottoirs. Et signe que le sujet préoccupe de plus en plus les internautes du pays, une plateforme participative baptisée "Mrigla" a également vu le jour pour répertorier les quartiers les plus sales et inciter les pouvoirs publics à s’en occuper au plus vite.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Prendre des selfies tout en bougeant la tête… c’est la nouvelle tendance étonnante qui fait actuellement fureur sur les réseaux sociaux japonais. Une pratique à laquelle ils sont très nombreux à s’adonner et qui offre un résultat généralement flou comme l’illustrent ces clichés qui circulent en ligne. Une manière originale de donner un second souffle à la mode des selfies qui a envahi le web ces dernières années…

LA SOLITUDE DES SUPERHÉROS ILLUSTRÉE EN PHOTOS

Malgré leurs immenses pouvoirs, les superhéros sont souvent des êtres solitaires. Une solitude qu’a souhaité illustrer le photographe français Benoît Lapray à travers sa série baptisée «The Quest for Absolute ». Des clichés qui mettent en scène Thor, Spiderman, Captain America ou encore Superman désespérément seuls dans de splendides cadres naturels. Un travail très esthétique à retrouver sur le site de l’artiste.

LES INTERNAUTES INVITÉS À CRÉER DE NOUVEAUX HAMBURGERS

La branche britannique de la chaîne de fast food McDonald’s vient de mettre en ligne une plateforme baptisée « My Burger » sur laquelle les internautes sont invités à créer des hamburgers originaux. Les amateurs de junk food peuvent ainsi choisir parmi plus de 80 ingrédients pour inventer les futurs sandwichs commercialisés par l’enseigne américaine. Des créations qui seront ensuite soumises au vote des utilisateurs du web et d’experts en burger avant d’être disponibles dans les restaurants à partir d’octobre.

VIDÉO DU JOUR

Un portrait particulièrement réaliste d’Arya Stark, une des héroïnes de la très populaire série « Game of Thrones », effectué au crayon… c’est ce que propose de découvrir dans cette vidéo en time-lapse l’artiste américain Xiaonan. Un clip dans lequel le jeune homme fait étalage de ses talents de dessinateur et que les internautes pourront notamment retrouver sur le compte Vimeo baptisé « The Portrait Art ».

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/09/2014 Réseaux sociaux

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

Au sommaire de cette édition : les travailleurs cambodgiens du textile réclament de meilleurs salaires; une campagne islamophobe choque la Toile américaine; et un couple danse...

En savoir plus

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

22/09/2014 guerre

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

Au sommaire de cette édition : en Ukraine, des activistes appellent à participer au « Blood Bucket Challenge »; des musulmans britanniques dénoncent les actions de l’organisation...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus