Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Le Hamas affirme qu’il n’a pas d’informations sur le soldat israélien porté disparu

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

FRANCE

L'affaire Bygmalion coûte à Jean-François Copé la direction de l'UMP

© AFP Jean-François Copé avant la réunion de l'UMP, mardi 27 mai.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/05/2014

Au lendemain des révélations sur l'affaire Bygmalion, Jean-François Copé a annoncé sa démission de la direction de l'UMP. Elle sera effective le 15 juin.

  • Jean-François Copé a annoncé sa démission de la présidence de l'UMP à partir du 15 juin, a-t-on appris auprès de participants au bureau politique du parti, réuni à l'Assemblée nationale. Le député-maire de Meaux, 50 ans, qui a tenté de se maintenir jusqu'à un congrès extraordinaire à l'automne, a finalement cédé sous la pression de ses pairs. Cette démission concerne toute la direction actuelle de l'UMP. 
     
  • Les ex-ministres Alain Juppé, François Fillon et Jean-Pierre Raffarin assureront la direction transitoire de l'UMP jusqu'à un congrès extraordinaire prévu en octobre. Le parti devra alors élire un nouveau président.
     
  • Jean-François Copé était au centre des préoccupations du fait de sa proximité avec les dirigeants de la société Bygmalion. Lundi 26 mai, l'ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, Jérôme Lavrilleux, a reconnu l'existence de fausses factures entre Bygmalion et l'UMP. La justice a ordonné des perquisitions dans les bureaux des deux parties.
     
  • Devant les parlementaires UMP, Jean-François Copé a répété que ni lui, ni Nicolas Sarkozy n'étaient au courant de telles malversations. L'ancien président, en visite à Madrid, était absent des réunions de son parti.
     
  • S'exprimant au journal de 20h de TF1, Jean-François Copé a demandé aux Français de "ne pas douter" de son "intégrité", réaffirmant que "son honnêté" était "totale". "C'est une page qui se tourne, je ferai désormais de la politique autrement, mais toujours avec cette même idée qui m'anime depuis toujours, l'amour de mon pays, au service des Français", a-t-il poursuivi.
     
  • Le nom de Nicolas Sarkozy est associé à l'affaire Bygmalion car les fausses factures soupçonnées concernent l'organisation de sa campagne pour l'élection présidentielle de 2012.
     
  • L'élection présidentielle de 2017 est déjà dans tous les esprits. Deux des membres de la direction provisoire du parti, Alain Juppé et François Fillon, sont pressentis pour être candidats. Alain Juppé a ainsi souhaité que "le candidat à la présidence de l'UMP s'engage à ne pas être candidat aux primaires", et précisé que lui même n'avait pas l'intention de briguer ce poste.
     

Retrouvez le déroulement des événements de la matinée dans notre Liveblog archivé ci-dessous.

En cas de difficulté d'affichage, appuyez sur F5 pour rafraîchir la page. Pour revivre le liveblog sur une tablette ou un smartphone, cliquez ici.

 

 

Première publication : 27/05/2014

  • FRANCE

    Affaire Bygmalion : Copé joue sa survie à la tête de l’UMP

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE 2012

    L'ex-directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy admet des "dérapages"

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE 2012

    Bygmalion accuse l'UMP d'avoir organisé un système de fausses factures

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)