Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Afrique

Fin du scrutin en Égypte, la participation reste faible

© AFP | Dépouillement dans un bureau de vote d'Alexandrie.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/05/2014

D’après les premières estimations, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, ancien chef de l’armée égyptienne, a été élu avec plus de 90 % des voix. Les juges chargés d’observer l’élection estiment à 44 % le taux de participation.

 

Le maréchal Al-Sissi, candidat ultra-favori à l’élection présidentielle en Égypte, a recueilli 93,4 % des suffrages exprimés dans 2 000 bureaux de vote, selon une estimation son état-major de campagne publiée mercredi 28 mai dans un communiqué.

Hamdine Sabahi, son unique adversaire, obtiendrait quant à lui 2,9 % des voix. Les bulletins nuls représenteraient 3,7 % des scrutins.

Le taux de participation au scrutin est resté faible, malgré le troisième jour de vote décrété par les autorités pour inciter les Égyptiens à aller voter : 44% des électeurs se seraient rendus aux urnes, d’après des sources judiciaires.

C'est nettement moins que les 80% de participation que le maréchal Sissi avait appelé de ses vœux dans un discours la semaine dernière. Un faible taux de participation risque de peser sur la légitimité du probable nouveau président du pays arabe le plus peuplé.

>>À lire aussi sur FRANCE 24 : Les médias égyptiens s'emportent contre ces "traîtres" d'abstenstionnistes<<

Les Égyptiens n'ont guère montré d'empressement mercredi à se rendre aux urnes, lors de la troisième journée de l'élection présidentielle, décidée au dernier moment pour tenter de convaincre les abstentionnistes.

Dans un pays divisé depuis le soulèvement populaire qui a renversé Hosni Moubarak en 2011, cet abstentionnisme est attribué à un mélange d'indifférence politique et d'opposition au retour d'un militaire au pouvoir. Le mécontentement des jeunes face aux restrictions des libertés publiques semble également en cause, de même que les appels au boycott des islamistes.

Avec Reuters

 

Première publication : 28/05/2014

  • REPORTAGE

    Présidentielle égyptienne : campagne discrète pour le grand favori al-Sissi

    En savoir plus

  • Égypte

    "Pas de rôle au pouvoir pour l'armée en Égypte", promet al-Sissi

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE ÉGYPTIENNE

    Égypte : Hamdine Sabahi, vrai challengeur ou faire-valoir d'Al-Sissi ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)