Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Macron-Le Pen, la guerre des images !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'abstention, un chien dans le jeu de quilles de la présidentielle ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hissène Habré définitivement condamné à la prison à vie

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron : la guerre des images

En savoir plus

POLITIQUE

Macron- Le Pen : deux France qui s’affrontent

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : quel bilan pour Aung San Suu Kyi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : L'art africain a le vent en poupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, le virtuose du flou"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : le chômage bondit à moins de quinze jours du second tour

En savoir plus

Culture

La poétesse afro-américaine Maya Angelou est morte

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/05/2014

L'Afro-américaine Maya Angelou, figure du monde culturel américain, est décédée à l’âge de 86 ans, dans sa maison de Caroline-du-Nord. Aux côtés de Martin Luther King, elle a défendu avec ardeur les droits civiques des Noirs-Américains.

La poétesse et militante des droits de l’Homme Maya Angelou est morte mercredi 28 mai, a annoncé mercredi l'université de Wake Forest, en Caroline du Nord, où elle enseignait.

"Les membres de l'université Wake Forest pleurent aujourd'hui la mort de la poétesse, auteur, actrice, militante des droits de l'Homme et professeur Maya Angelou", dit un communiqué sur le site de l’université.

L’auteure afro-américaine, qui était âgée de 86 ans, était un "trésor national dont la vie et les enseignements ont inspiré des millions de gens dans le monde", ajoute le communiqué.

Lutte contre le racisme

Poète, écrivain, actrice, auteur de pièces de théâtre, Maya Angelou était aussi une figure de premier plan de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis. C’était une proche du prix Nobel de la Paix assassiné Martin Luther King.

Elle est l’auteure du best-seller "Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage", de même que de nombreux ouvrages où elle exprime son amour de la littérature et sa lutte contre le racisme.

De très nombreux messages de condoléances affluaient mercredi de la part de dirigeants américains. Steven Horsford, membre de la Chambre des Représentants, a ainsi salué sur Twitter "une vie qui a été une inspiration pour tous".

Avec AFP

Première publication : 28/05/2014

  • ÉTATS-UNIS

    Martin Luther King a "offert le salut aux opprimés comme aux oppresseurs"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "Moi aussi, je suis de Harvard" : le coup de gueule des étudiants noirs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)