Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-Orient

Abbas et Peres iront prier pour la paix le 8 juin au Vatican

© AFP / Les présidents Abbas et Peres en 2008, à New York

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/05/2014

Les présidents israélien Shimon Peres et palestinien Mahmoud Abbas se rendront tous les deux au Vatican, le 8 juin prochain. Ils répondent à une invitation lancée par le pape François, et se réuniront pour prier pour la paix au Proche-Orient.

Le Vatican a confirmé, jeudi 29 mai, la présence des présidents palestinien Mahmoud Abbas et israélien Shimon Peres le 8 juin, afin de prier avec le pape François pour la paix au Proche-Orient.

"La rencontre de prière pour la paix, à laquelle le saint-père a invité les présidents d'Israël, Shimon Peres, et de la Palestine, Mahmoud Abbas, aura lieu le dimanche 8 juin, au cours de l'après-midi, au Vatican. Cette date a été acceptée par les deux parties", a indiqué le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège, par voie de communiqué.

Dimanche 25 mai, au terme d’une messe dite sur la place de la Mangeoire à Bethléem, le pape François avait lancé l’invitation aux deux présidents. "En ce lieu (de Bethléem), où est né le prince de la paix, je désire adresser une invitation à vous, monsieur le président Mahmoud Abbas, et à monsieur le président Shimon Peres, pour faire monter ensemble avec moi une prière intense en invoquant de dieu le don de la paix", avait déclaré le chef de l'Église catholique.

"J'offre ma maison au Vatican, pour accueillir cette rencontre de prière. Tous, nous désirons la paix. Beaucoup de personnes la construisent chaque jour par de petits gestes. Nombreux sont ceux qui souffrent et supportent patiemment les efforts de beaucoup de tentatives pour la construire", avait-il ajouté.

Une prière qui se tiendra pour la Pentecôte

"Tous – spécialement ceux qui sont placés au service de leur peuple – nous avons le devoir de nous faire instruments et artisans de paix, avant tout dans la prière. Construire la paix est difficile, mais vivre sans paix est un tourment. Tous les hommes et toutes les femmes de cette terre et du monde entier nous demandent de porter devant Dieu leur aspiration ardente à la paix", avait conclu le pape.

Très rapidement, les deux présidents s'étaient déclarés disponibles pour se rendre au Vatican. Shimon Peres, dont le mandat doit prendre fin dans quelques semaines et qui est un ami du pape, avait tardé cependant à donner une date.

Ce rendez-vous ne pouvait se tenir ni un vendredi, jour saint musulman, ni un samedi, jour de sabbat pour les juifs. Pour les chrétiens, ce dimanche 8 juin sera celui de la Pentecôte, la troisième plus importante fête après Pâques et Noël, qui célèbre le moment, où, selon la tradition, l'Esprit Saint est descendu sur les apôtres, leur donnant notamment la connaissance des langues des autres.

Dans la foulée de son invitation, le pape avait tenu à préciser que cela ne constituait en aucun cas une tentative de "médiation" de sa part, mais simplement une expression de sa conviction que la prière pouvait inspirer la paix.

En septembre dernier, François avait déjà eu l'idée d'une journée de prière pour la paix en Syrie, à l’époque où les États-Unis et la France envisageaient fortement de mener des frappes aériennes afin de punir le régime de Bachar al-Assad, accusé d’utiliser des armes chimiques contre son propre peuple.

Avec AFP

Première publication : 29/05/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Le pape François invite les présidents israélien et palestinien au Vatican

    En savoir plus

  • Express Orient

    Visite du Pape en Terre Sainte : un pèlerinage entre politique et religion

    En savoir plus

  • RELIGION

    En Israël, le pape fait une halte imprévue au mémorial des victimes d'attentats

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)