Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"L'Italie cède au diktat de l'Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 30/04/2014

La Fronde

La presse française revient largement sur le feu vert des députés au programme de stabilité présenté par Manuel Valls et à la fronde des parlementaires socialistes. Le dossier Alstom reste aussi au cœur de l'actualité française ce mercredi.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…
 

Au menu de la presse française aujourd'hui, le feu vert des députés au plan d'économies de 50 milliards d'euros présenté par le Premier ministre. Manuel Valls a du faire face à la fronde de 41 socialistes. Il a pourtant tenté de les convaincre jusqu’au bout, mais le résultat n’est pas à la hauteur de l’énergie déployée nous dit Le Figaro. Entre Manuel Valls et le PS : la confiance est ébranlée. Le Premier ministre est désormais sous surveillance de la gauche : combien de temps cette situation va-t-elle durer?, s’interroge le Figaro pour qui la viabilité du gouvernement est en question.
Libération évoque une majorité qui s’effrite et l’avertissement adressé à Manuel Valls. 41 socialistes se sont abstenus, c’est plus qu’annoncé. Un noyau dur très critique qui risque de compliquer les affaires du gouvernement à chaque vote budgétaire, nous dit Libération qui s’interroge : Manuel Valls doit-il se tourner vers le centre ou agiter l’épouvantail d’une dissolution ?
Ni l’un, ni l’autre, François Hollande risquerait de partir avec l’eau du bain car les centristes et la droite refuseraient de s’associer avec le gouvernement. Seule solution selon Libération : trouver un terrain d’entente entre l’exécutif et les députés critiques.

Ces députés frondeurs, il en est aussi question dans les Echos. Il semblerait qu’un mouvement soit né au sein du Parti socialiste qui a donné des sueurs froides à Manuel Valls, c’est ce que nous dit le journal les Echos. Qui sont-ils ? Un groupe assez hétéroclite : un mélange de députés mêlant considérations idéologiques, frustrations de ne pas être du gouvernement et inquiétudes pour les élections à venir.
La parole s’est libérée. "Les frondeurs pèsent, la donne politique change". Le quotidien nous explique que ces frondeurs entendent se structurer… Un rendez-vous est désormais fixé tous les mardis. Objectif : prolonger le rapport de force avec l’exécutif sur les textes à venir.

Il s’agit donc un coup dur pour le Premier ministre, mais aussi pour le président, un chef de l’État défié par les siens. Car si le plan a été voté, la pilule, elle, a du mal à passer. Le Parisien, nous dit qu’à voix basse, certains proches du président égrènent la liste des coupables possibles, dans un parfum de chasse aux sorcières … L’Opinion évoque même "la colère froide de François Hollande contre les malhonnêtes de la majorité" … Alors prochaine mission du soldat Valls nous dit le journal : combattre et marginaliser les frondeurs au sein du PS. Affaire à suivre …

Dans la presse française, il est aussi question du dossier Alstom et des offres américaines et allemandes qui sont sur la table.

Le quotidien les Echos détaille d'ailleurs les propositions du conglomérat américain qui s'engage entre autres à augmenter ses effectifs en France, à implanter les sièges de 4 activités. L’Américain s’est engagée dans une véritable opération séduction pour convaincre le groupe français, mais pour le journal La Croix, le gouvernement a eu raison de réagir pour tenter d’arrêter l’offensive éclair de General Electric …
Les négociations sont allées loin entre les dirigeants français et américains, selon La Croix, avant même que le gouvernement ne soit au courant. La Croix qui revient très longuement sur l'histoire d'Alstom.

Mais selon Libération, les employés d’Alstom ne voient pas d’un si mauvais œil le rachat du groupe par l’Américain General Electric. On apprend ainsi que sur le site de Belfort, les salariés du groupe français et américains partagent déjà la même cantine, un restaurant d’entreprise qui joue les traits d’union. General Electric fait déjà parti de la vie de Belfort et même si pour les employés, General Electric fait moins peur que Siemens, les salaries du groupe français restent prudents …

 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

Par Mounia Ben AÏSSA

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/05/2018 revue de presse

"L'Italie cède au diktat de l'Europe"

A la une de la presse, ce lundi 28 mai, le refus de Giuseppe Conte de diriger le nouveau gouvernement italien, les derniers rebondissements de la saga diplomatique entre les...

En savoir plus

25/05/2018 Protection des données

"Souriez, vous êtes (mieux) protégés"

Dans cette seconde revue de presse de la matinée : que penser du règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigueur ce vendredi, de nouvelles...

En savoir plus

25/05/2018 Donald Trump

Plus du tout de sommet États-Unis - Corée du Nord ?

L'annulation du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un est la une de cette première revue de presse du vendredi 25 mai. Également au menuÉ: le référendum irlandais sur...

En savoir plus

24/05/2018 revue de presse

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

Dans la presse ce jeudi 24 mai : le référendum irlandais sur l’avortement, la décision de la NFL d’obliger les joueurs de football américain à se tenir debout au moment de...

En savoir plus

24/05/2018 Revue de presse française

"From Russia with luck"

À la une de la presse ce jeudi 24 mai : la désignation de Giuseppe Conte pour diriger le nouveau gouvernement italien, la visite d’Emmanuel Macron en Russie, la première...

En savoir plus