Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

SPORT

France - Paraguay : les Bleus entendent entretenir la dynamique

© AFP | Mathieu Valbuena et l'équipe de France vont-ils poursuivre sur leur lancée face au Paraguay?

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/06/2014

L’équipe de France de football dispute son deuxième match de préparation au Mondial-2014, ce dimanche à Nice, face au Paraguay. Après leur belle victoire face à la Norvège le 27 mai, les Bleus veulent poursuivre sur leur lancée.

Maintenir l’esprit de la victoire. Cinq jours après son probant succès contre la Norvège (4-0), l'équipe de France, toujours privée de Franck Ribéry, retrouve le terrain face au Paraguay pour son deuxième match de préparation au Mondial-2014, dimanche à Nice. L’objectif est clair : entretenir la bonne dynamique.

Il ne s'agit pas d'être prêt trop tôt ou de se tromper d'objectif mais d'entretenir le climat de confiance qui accompagne les Bleus depuis le début du stage de préparation à la Coupe du monde, le 19 mai. Il serait malvenu de voir la sérénité qui se dégage du groupe subitement balayée par des Paraguayens non-qualifiés pour le Mondial. Mais la gestion habile du sélectionneur Didier Deschamps semble sécuriser cette équipe de France où les rôles et les statuts de chacun sont clairement définis.

La ligne de démarcation nettement tracée entre les 23 et les réservistes a ainsi évité les couacs et les psychodrames qui avaient précédé les récentes phases finales. Les six recalés ont quitté sans drame Clairefontaine, mercredi, laissant les heureux élus entrer enfin dans le vif du sujet.

Franck Ribéry, une blessure au dos persistante

Une ombre plane toutefois sur ce tableau idyllique : celle de Franck Ribéry. Celui qui est censé constituer l'arme maîtresse des Bleus avec Karim Benzema souffre toujours du dos et a passé les sept derniers jours à travailler à part.

La star du Bayern Munich est même allée passer des examens dans un hôpital parisien, samedi, avant le décollage pour Nice, et manquera de nouveau à l'appel après avoir déjà été dispensé de la petite mise en jambes face aux Norvégiens, mardi. "On fait tout, lui le premier, pour trouver des solutions et il y en a. Il n'est pas là en train de dormir, à ne rien faire. Il a plein d'exercices adaptés pour qu'il soit dans une condition athlétique plus libérée. L'objectif est de le rendre disponible pour la Jamaïque", a déclaré samedi Didier Deschamps en conférence de presse.

Le temps presse et le premier rendez-vous brésilien des Bleus, le 15 juin contre le Honduras à Porto Alegre, approche à grands pas. L'encadrement français ne prendra en tout cas aucun risque avec son atout offensif numéro un, joueur UEFA de l'année 2013 et troisième du Ballon d'Or.

Pour les deux champions d'Europe du Real Madrid Karim Benzema et Raphaël Varane, également ménagés depuis leur arrivée à Clairefontaine mercredi, l'amical face au Paraguay arrive aussi un peu trop rapidement mais il n'y a pas lieu de nourrir de craintes particulières pour le Mondial. Ils retrouveront probablement le maillot bleu à Lille dans une semaine face à la Jamaïque.

Première publication : 01/06/2014

  • MONDIAL 2014

    La France fait le plein de confiance face à la Norvège (4-0)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : Adebayor fustige les "gros egos" en équipe de Côte d’Ivoire

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Steve Mandanda n'ira pas au Mondial-2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)