Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Royaume" : Yumi et Moonboy, un tandem poétique, électro-pop

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

En savoir plus

L’invité du jour

Alexandre Mars : "Faire une société dans laquelle le don sera la norme"

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Éthiopie : le barrage pharaonique construit sur le Nil

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Je pense, donc je foot"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fête de la musique : une fête qui résonne au-delà des frontières

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Nord-Sud : la place des femmes en question

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Josef Borrell : "Avec l'Aquarius, la réponse a été espagnole et non européenne"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 02/06/2014

"Failles"

© France 24

Presse française, Lundi 2 juin 2014. Au menu de cette revue de presse, l’arrestation du suspect numéro un de la tuerie du musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, le visage de Mehdi Nemmouche.
 
Arrêté vendredi dernier à Marseille, cet homme de 29 ans est le «suspect numéro 1» de la tuerie du Musée juif de Bruxelles. Deux ans après l’affaire Merah, «Encore un terroriste français», titre le Parisien, qui raconte le parcours de cet homme né à Roubaix, son une enfance chaotique, sa glissade vers la délinquance, puis en 2007, son séjour de 5 ans en prison, où il fréquente des détenus islamistes. Lorsqu’il sort en 2012, les services pénitentiaires, inquiets de sa radicalisation, le signalent aux services de renseignement - c’est pourtant sans difficulté semble-t-il que le jeune homme se lance dans le djihad: personne ne semble avoir été en mesure d’empêcher son départ en Syrie, ni de l’appréhender à son retour. Une source judiciaire parle de son arrestation comme d’un «coup de bol»…
 
Le Figaro dénonce des «failles» dans «la chaîne du renseignement français», en relevant que «comme pour Merah, il semble que les services antiterroristes aient perdu (la trace de Nemmouche), bien qu’il ait été fiché». Le journal demande une «réaction» de la France et de l’Union européenne, et une «surveillance des réseaux Internet plus serrée», le rétablissement des visas «avec certains pays voisins des zones de conflit, et des «contrôles policier et judiciaire (plus) étroits», pour les djihadistes de retour en Europe. «Certains diront que ce régime est attentatoire aux libertés publiques. Mais la sécurité des innocents n’est-elle pas la première des libertés?». Le Figaro estime que la réforme pénale contre la récidive examinée ces prochains jours, «n’obéit pas à cette impérieuse nécessité».
 
Interrogé par le Figaro, l’ancien patron des services de renseignement Bernard Squarcini parle de «failles béantes dans la détection des djihadistes» et demande «une réforme ambitieuse de l’antiterrorisme», qui passerait par la création d’une infraction visant à sanctionner «la préparation d’un acte terroriste objectivée par plusieurs faits matériels».
 
Cette demande de moyens de surveillance renforcés est aussi évoquée par Libération, qui s’interroge toutefois: «Faut-il pour autant contrôler des populations entières et créer des délits spécifiques qui viseraient ceux qui rejoignent les islamistes?».
 
Comment conjurer la menace? Pour le chercheur Jean-Pierre Filiu, «le danger d’un 11 septembre européen est toujours plus réel». «Il faut prendre le mal à la racine, dit-il dans Libération, car le nombre des volontaires partant combattre en Syrie continue d’augmenter et le pire est à venir». D’après lui, si, «après avoir abandonné tacitement les Syriens luttant contre le régime, les Occidentaux les abandonnent ouvertement, le choc en retour sera terrible», car cela «ne peut qu’alimenter la rhétorique (des djihadistes) et leur dénonciation de l’hypocrisie des Occidentaux».
 
La Syrie où  a lieu demain une présidentielle que Bachar El Assad est assuré de remporter. L’Humanité évoque «une parodie électorale», «une élection au son des canons».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/06/2018 revue de presse

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

A la une de la presse, ce lundi 18 juin, la victoire du candidat de la droite à la présidentielle en Colombie. Des enfants de sans-papiers séparés de leurs parents aux...

En savoir plus

18/06/2018 revue de presse

"Je pense, donc je foot"

A la Une de la presse, ce lundi 18 juin, l’arrivée de l’Aquarius, hier, à Valence, après une semaine d’errance en Méditerranée. La crise politique en Allemagne sur fonds de...

En savoir plus

15/06/2018 Football

Coupe du monde 2018 : "jouons unis" en Espagne

Dans cette seconde revue de presse de la matinée, place au football, rien qu’au football, ouverture de la Coupe du monde oblige !

En savoir plus

15/06/2018 Emmanuel Macron

"Malgré les tensions, l’Italien Conte sera au rendez-vous"

Dans cette première revue de presse du 15 juin : la rencontre Macron-Conte aura finalement lieu à la mi-journée, une offensive très importante est menée aux Yémen contre les...

En savoir plus

14/06/2018 Mondial-2018

"Poutine sur le terrain politique au Mondial"

Dans cette seconde revue de presse du 14 juin, la Russie de Vladimir Poutine accueille le Mondial de football, un milliardaire américain propose de diviser la Californie en trois...

En savoir plus