Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Afrique

Égypte : le satiriste Bassem Youssef annonce l'arrêt de son émission

© AFP | Bassam Youssef sur le plateau de son ancienne émission

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/06/2014

Suspendue pour cause d'élection présidentielle égyptienne, l'émission satirique "El Bernameg" ne sera plus diffusée. Son animateur vedette, Bassem Youssef, considère que le climat qui règne actuellement en Égypte n'est pas propice à la satire.

L’animateur égyptien Bassem Youssef a annoncé lors d’une conférence de presse, lundi 2 juin, mettre un terme à son émission satirique "Al-Bernameg" ("Le programme"), dont la diffusion avait été suspendue durant l’élection présidentielle. Selon l’humoriste, le climat qui prévaut actuellement en Égypte "n’est pas favorable" à la satire. Il s’est dit, en outre, "fatigué" de la pression exercée par la direction de MBC Misr, la chaîne à capitaux saoudiens basée au Caire qui diffusait l’émission.

Ancien chirurgien cardiaque, Bassem Youssef était devenu, avec son émission, une véritable icône de la contestation du pouvoir. Il s’était fait connaître pour son ton irrévérencieux et ses critiques acerbes contre la confrérie des Frères musulmans et l’ex-président issu de ses rangs, Mohamed Morsi. Mais le programme, inspiré par l’émission américaine "The Daily Show" de Jon Stewart, n’épargnait personne. Après le coup de force des militaires ayant conduit à la chute de Mohamed Morsi en juillet 2013, Bassem Youssef s’en prenait également à l’armée et son nouvel homme fort, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi.

>> À revoir : l'Entretien de Bassem Youssef (27 juin 2013)

Après plusieurs sketches brocardant la "Sissi mania", de nombreux téléspectateurs avaient déposé plainte contre l’animateur pour "incitation au chaos", "menace à la sécurité nationale" et "insulte à l'armée". En novembre 2013, la chaîne émettrice avait suspendu "Al Bernameg", officiellement pour incompatibilité éditoriale. L’émission avait été de nouveau programmée en février dernier, puis une nouvelle fois interrompue durant la campagne présidentielle afin de ne pas influencer l’opinion publique.

Avec Reuters
 

Première publication : 02/06/2014

  • MÉDIAS

    Égypte : le satiriste Bassem Youssef tente un second retour à la télévision

    En savoir plus

  • RENTRÉE TÉLÉ

    L'humoriste égyptien Bassem Youssef agace les pro et anti-Morsi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Bassem Youssef, le plus populaire des Égyptiens, ne se taira pas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)