Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Venezuela : Nicolas Maduro accusé de tuer les étudiants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 03/06/2014

La NSA intercepte des millions de photos d'internautes

Au sommaire de cette édition : la NSA collecte quotidiennement des millions de photos d’internautes ; l’agression de deux transsexuels à Atlanta suscite l’indignation en ligne ; et un champion de yo-yo propose de vivre une de ses performances de l’intérieur.

LA NSA INTERCEPTE DES MILLIONS DE PHOTOS D’INTERNAUTES

La NSA ne s’intéresse pas uniquement aux données téléphoniques et électroniques des citoyens du monde entier, elle intercepte également les photos qu’ils publient sur le web. C’est ce qu’a dévoilé dimanche le site du New York Times qui affirme que chaque jour, plusieurs millions de clichés d’internautes sont collectés par l’agence de renseignements américaine pour les besoins de son programme de reconnaissance faciale.

Une pratique qui se serait intensifiée sous l’ère Obama et plus particulièrement au cours des quatre dernières années avec l’avènement des réseaux sociaux et du phénomène selfies explique le quotidien en citant divers documents secrets obtenus avec l’aide d’Edward Snowden. Des documents qui indiquent que depuis 2010 l’agence américaine utilise un nouveau logiciel lui permettant d’exploiter le flux d’images circulant dans les mails, les SMS et sur les différents sites de partage de photos.

Des révélations qui n’ont pas tardé à susciter l’indignation et la colère des internautes aux quatre coins de la planète. Des utilisateurs du web qui multiplient les commentaires pour fustiger les méthodes de la NSA mais aussi pour inciter les adeptes de selfies à ne plus partager de clichés sur la Toile.

Mais si les pratiques de l’agence américaine sont largement décriées sur les réseaux sociaux, la NSA est loin d’être la seule organisation à s’intéresser de près à la technologie de la reconnaissance faciale. Comme le rappelle l’association de défense des internautes « Electronic Frontier Foundation », le FBI est, lui aussi, en train de créer une gigantesque base de données comportant des millions de photos de visages d’Américains. Un programme « d’identification de nouvelle génération » qui aura coûté près d’un milliard de dollars à l’agence fédérale.

USA : LA TOILE S'INDIGNE DE L'AGRESSION DE DEUX TRANSSEXUELS

Cette vidéo récemment mise en ligne a été filmée le 20 mai dernier dans le métro d’Atlanta aux Etats-Unis. Des images d’une rare violence sur lesquelles on peut voir deux transsexuels être pris à partie puis passés à tabac par plusieurs agresseurs. Une scène filmée par des usagers des transports en commun qui a rapidement été relayée en ligne où elle a été vue plus de deux millions et demi de fois.

Un clip qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes. Ils sont en effet nombreux sur la Toile à avoir fait usage du hashtag #endtransviolence pour exprimer leur indignation face à cet incident. Des utilisateurs du web qui condamnent les auteurs de cette attaque mais aussi l’attitude des témoins de l'agression qui ont préféré filmer la bagarre plutôt qu’intervenir. Des habitants d’Atlanta qui s’en prennent également à la police ferroviaire de la ville, accusée de ne pas garantir la sécurité des transsexuels dans les transports en commun.

Des accusations qui font suite aux déclarations de l’une des deux victimes interrogée par le site « GA Voice ». Un entretien dans lequel elle déplore la passivité des agents de sûreté du métro d'Atlanta qui, selon elle, n’ont pas jugé utile d’écrire un rapport après l'évènement.

Une attitude également dénoncée par l’association de défense des minorités « Solutions Not Punishment » qui s’insurge dans un communiqué du manque de soutien des employés de la compagnie de transport qui n'auraient même pas proposé aux victimes de consulter un médecin. Une organisation qui milite désormais pour une meilleure formation de ces agents afin de mieux protéger la communauté gay, lesbienne et transsexuelle.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

En invitant les fans de football américain à exprimer leur amour pour l’équipe de Washington via les mots-clés #RedskinsPride, les dirigeants de la franchise ne s’attendaient sans doute pas à une telle réaction des internautes. En effet, plutôt que de répondre à l’appel lancé en ligne, de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ont profité de l’occasion pour dénoncer l’usage du terme « redskins », qui signifie peaux-rouges, considéré comme raciste et réclamer un changement de nom immédiat pour l’équipe. Une demande à laquelle l’équipe de Washington n’a pour l’heure toujours pas donné suite.

INFOGRAPHIE DU JOUR

Chaque année, environ 5 trillions de cigarettes sont vendues dans le monde. C’est ce que révèle cette infographie réalisée par le site américain Health Watch Center. Un document qui permet également d’apprendre que près d’un quart de la population mondiale fume ou encore qu’un décès lié à la consommation de tabac est recensé toutes les 8 secondes sur la planète. Des chiffres alarmants destinés à rappeler que fumer est très dangereux pour la santé.

« GANGNAM STYLE » PASSE LE CAP DES 2 MILLIARDS DE VUES

Plus de deux milliards de vues. C’est le cap que vient de franchir sur YouTube le titre « Gangnam Style » du chanteur Psy. Un record de plus pour cette vidéo qui reste la plus visionnée de l’histoire de la plateforme. Une popularité qui ne faiblit pas depuis sa mise en ligne il y a deux ans puisque chaque semaine, ce sont entre quatre et six millions d’internautes qui regardent le clip du tube de l'artiste sud-coréen.

VIDÉO DU JOUR

Une démonstration de yo-yo vue de l’intérieur… c’est ce que propose de découvrir dans cette vidéo le champion de la discipline Janos Karancz. Un clip dans lequel ce dernier fait étalage de tout son talent que les internautes pourront visionner sur YouTube.
 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/02/2015 Réseaux sociaux

Venezuela : Nicolas Maduro accusé de tuer les étudiants

Au sommaire de cette édition : les internautes vénézuéliens accusent leur président d’être un assassin; la Toile camerounaise se mobilise pour lutter contre Boko Haram; et un...

En savoir plus

26/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile australienne soutient une internaute musulmane

Au sommaire de cette édition : la Toile australienne affiche sa solidarité avec une jeune femme musulmane, Apple dévoile sa nouvelle gamme d'émoticônes, et un champion de vélo...

En savoir plus

25/02/2015 Réseaux sociaux

Les Mexicains réclament le gouvernement qu'ils méritent

Au sommaire de cette édition : les Mexicains réclament le gouvernement qu'ils méritent; les internautes indonésiens s'en prennent au Premier ministre australien; et un musicien...

En savoir plus

24/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile réclame la libération d'un blogueur égyptien

Au sommaire de cette édition : la Toile réclame la libération d’un blogueur égyptien; en Turquie, des hommes s’habillent en mini-jupes pour défendre les droits des femmes; et un...

En savoir plus

21/02/2015 Réseaux sociaux

Des sites internet valorisent la banlieue parisienne

Des jeunes issus de quartiers populaires rentrent de tournage, ils viennent de réaliser un reportage qu’ils vont publier sur le site "Banlieues créatives". Cette plateforme s’est...

En savoir plus