Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Afrique

Un responsable suisse du CICR tué en Libye

© AFP (archive) - Véhicule du CICR

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/06/2014

Le CICR a confirmé le meurtre d'un délégué de nationalité suisse mercredi à Syrte, en Libye. Le représentant humanitaire a été attaqué par un commando armé à la sortie d'une réunion avec des collègues.

Un représentant du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été tué, mercredi 4 juin, en Libye. Des hommes armés ont intercepté sa voiture alors qu'il effectuait une mission à Syrte, à 500 km à l'est de Tripoli, a confirmé la direction du CICR à Genève. Le représentant humanitaire était de nationalité suisse.

"Il a été attaqué par des hommes armés alors qu'il sortait d'une réunion, avec deux collègues. Il est décédé à l'hôpital de Syrte (à 500 km à l'est de Tripoli). Ses collègues sont indemnes mais choqués", a déclaré à l'AFP Wolde Saugeron, un porte-parole du Comité International de la Croix Rouge.

Mission auprès du Croissant-Rouge libyen

"Ils ont été pris dans une embuscade aux environs de midi. Ils se dirigeaient vers leur voiture qui ne portait pas les signes du CICR selon le mode opératoire que nous suivons en Libye", a précisé le porte-parole. Les assaillants ont tiré "à bout portant" contre les représentants humanitaires. "L'institution condamne cet assassinat".

Les locaux du CICR à Misrata ainsi qu'à Benghazi avaient été ciblés en 2012, sans faire de victimes. Ces attaques sont souvent attribuées à des groupes radicaux islamistes.

Avec AFP
 

Première publication : 04/06/2014

  • LIBYE

    Les forces du général Haftar bombardent des milices islamistes de Benghazi

    En savoir plus

  • LIBYE

    Un vice-ministre libyen assassiné à Syrte

    En savoir plus

  • SYRIE

    Trois employés du CICR et un Syrien du Croissant-Rouge libérés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)