Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Salon Première Vision : la technologie à l'assaut de la mode

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Westminster : Londres pleure les victimes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le "J’accuse" de Fillon

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les secrets d'Houdan, la ville française au quasi-plein emploi

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat de Londres : "We are not afraid"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le Premier ministre promet des mesures pour répondre aux enseignants grévistes

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : l'Europe à nouveau défiée (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : l'Europe à nouveau défiée (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle en France : ralliements en cascade pour Macron

En savoir plus

Amériques

Nouveau-Brunswick : le meurtrier présumé de trois policiers arrêté

© Moncton Times and Transcript | Le tueur présumé, photographié pendant la tuerie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/06/2014

L'homme soupçonné d'avoir abattu trois gendarmes, mercredi à Moncton (est du Canada), a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi, a indiqué la police canadienne. Une chasse à l'homme avait été engagée pour le retrouver.

La police canadienne a annoncé, vendredi 6 juin, l'arrestation de l'homme de 24 ans soupçonné d'avoir tué trois gendarmes et d'en avoir blessé deux autres, mercredi à Moncton, dans la province canadienne du Nouveau-Brunswick (est).

"Justin Bourque a été arrêté par la GRC à 00h10 [vendredi] à Moncton. Il est en garde-à-vue. Les habitants des quartiers nord de Moncton peuvent maintenant sortir de chez eux", a tweeté la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Le suspect avait été identifié par la GRC grâce à un cliché pris par un photographe du journal local de Moncton, le "Times & Transcript", au moment du drame.

Des centaines de policiers avaient été mobilisés pour organiser une vaste chasse à l'homme dans la région de Moncton, ville de 70 000 habitants. Cette fusillade est l'une des pires qu'ait connues le Canada, où les lois sur les armes sont plus strictes qu'aux États-Unis voisins et où les attaques mortelles de policiers sont rares.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 06/06/2014

  • CANADA

    Trois policiers abattus au Nouveau-Brunswick, le meurtier traqué

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)