Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

Moyen-Orient

Irak : libération des étudiants de l'université de Ramadi, pris en otage par l'EIIL

© AFP | Archive

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/06/2014

Après de violents combats, les forces armées irakiennes ont réussi à libérer les étudiants pris en otage samedi par des djihadistes dans une université près de Bagdad. Un nouveau défi au pouvoir en Irak qui peine à contenir les violences.

Quelques heures après l’attaque menée par les djihadistes du groupe radical de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) sur un campus universitaire proche de Bagdad, l’armée est parvenue à libérer l’ensemble des étudiants qui étaient retenus en otage.

La source officielle qui a dévoilé l’information a également précisé que les forces de sécurité continuaient de combattre les assaillants sur le campus de l’établissement.

Les combattants du groupe radical de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui avaient pris d'assaut l'université, occupent toujours plusieurs bâtiments et les forces spéciales aidées de l'armée et de la police tentent de les en déloger, précisent un correspondant de l'AFP sur place et une source sécuritaire.

Tous les étudiants libérés

"Tous les étudiants pris en otages ont été libérés à l'université Al-Anbar", dans la ville de Ramadi, à l'ouest de Bagdad, a indiqué Saad Maan, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Le correspondant de l'AFP a expliqué avoir vu des étudiantes, en pleurs, évacuées du campus des filles par les forces de sécurité qui ont, selon une source de sécurité, réussi à les faire sortir dans des bus après avoir tué les combattants qui les tenaient en otages.

Les combattants de l'EIIL s'étaient emparés de l'Université d'Al-Anbar à Ramadi après avoir tué les gardes et fait sauter un pont menant à l'établissement à l'aide de voitures piégées, selon la police.

Des sources de sécurité avaient alors indiqué que les djihadistes avaient pris en otages des centaines de personnes, pour la plupart des étudiants et des membres du personnel.

Une série d'attentats à la voiture piégée visant principalement des quartiers chiites a en outre fait 25 morts à Bagdad, des attaques dont le mode opératoire rappelle celui des insurgés sunnites.

Avec AFP

Première publication : 07/06/2014

  • IRAK

    Irak : des djihadistes de l'EIIL s'emparent d'une université, violents combats

    En savoir plus

  • IRAK

    Irak : violents combats à Fallouja, occupée par l’EIIL depuis 4 mois

    En savoir plus

  • IRAK

    Élections en Irak : la rancœur entre chiites et sunnites au cœur de la campagne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)