Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

FRANCE

À Paris, la reine Elisabeth II exprime son "affection" pour la France

© AFP

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/06/2014

Après avoir célébré le 70e anniversaire du Débarquement en Normandie et dîné vendredi soir à l’Élysée, la reine Elisabeth II s'est rendu samedi au Marché aux fleurs à Paris, clôturant ainsi une visite d'État de trois jours en France.

La reine Elisabeth II "affectionne" la France et les Français le lui rendent bien. Si tous les chefs d’État sont repartis à l’issue des cérémonies du 70e anniversaire du Débarquement, la reine d'Angleterre, elle, est restée. Pour un diner d’État d’abord, organisé en son honneur à l’Élysée vendredi 6 juin, ensuite pour une visite au marché aux fleurs, sur l’île de la Cité à Paris, samedi matin.

La reine s'est rendue au marché à bord de sa Bentley en milieu de matinée accompagné du président français François Hollande, après sa rencontre avec Anne Hidalgo. La maire de Paris a accueilli la souveraine vêtue d'un tailleur rose pâle sur le parvis de l'Hôtel de Ville, sous les applaudissements de quelques centaines de Parisiens et de touristes. Les deux femmes ont ensuite eu un entretien privé d'une vingtaine de minutes.
Elisabeth II et Anne Hidalgo, la maire de Paris, sur le parvis de l'Hôtel de Ville, le samedi 7 juin. © ERIC FEFERBERG / AFP
 
C’est Elisabeth II elle-même qui a choisi de conclure sa visite de trois jours en France par un passage dans ce mythique marché parisien, qui sera rebaptisé "Marché aux fleurs Elisabeth II" en son honneur. Un tendre souvenir peut-être pour Elisabeth II qui était enceinte de son fils Charles et toute jeune mariée la dernière fois qu’elle s’y était rendue. Ou tout simplement un plaisir. La souveraine de 88 ans n’a en effet jamais caché son goût pour les fleurs et les espaces verts. Elisabeth II aime particulièrement se promener dans les jardins du Palais de Buckingham et elle assiste tous les ans au mois de mai au Chelsea Flower show à Londres, une prestigieuse exposition florale.
 
Plus d'une centaine de personnes, Parisiens et touristes, sont venues voir la reine au Marché aux fleurs en cette matinée orageuse. "C’est surement la derniere fois qu’on la verra en France, c’est important de la voir une fois dans sa vie, c’est la reine ! C’est le dernier grand monarque d’Europe", confie à FRANCE 24 Marie, Parisienne d'une vingtaine d'année. Liz Brooks, une Anglaise en vacances à Paris, a saisi l'occasion pour venir rendre hommage à sa souveraine : "Elle est fantastique! À 88 ans, elle s'intéresse toujours à tout". 
 
La France, ce "beau pays"
 
Vendredi soir, la reine d'Angleterre, vêtu d'une robe blanche scintillante, a gravi les marches de l’Élysée sous les applaudissements d’une foule d’admirateurs massés devant le palais présidentiel, tandis que la Garde républicaine rendait les honneurs.
 
La reine Elisabeth II, lors du dîner donné en son honneur à l'Élysée, vendredi 6 mai. Elle est entourée du Premier ministre Manuel Valls (gche) et du président François Hollande. © ERIC FEFERBERG / AFP
 
Lors d'une courte allocution à l'ouverture du dîner et devant quelque 240 invités de marque, François Hollande a salué les liens existant entre la France et la Grande-Bretagne, qui "ont des responsabilités particulières (...) La paix mais aussi le progrès, c'est notre exigence commune. Nous ne vivons pas dans la nostalgie de notre passé, même s'il est glorieux. La France et le Royaume-Uni expriment une même confiance dans l'avenir".
 
Elisabeth II, qui s'est exprimée alternativement en anglais et en français, s'est souvenue pour sa part de son "plaisir" à découvrir la France, "ce beau pays", lorsqu'elle s'y est rendue pour la première fois en 1948 et "à cultiver à mon tour une grande affection pour le peuple français". Non sans humour, la souveraine a noté que la Grande-Bretagne et la France sont liées "par ce mélange unique d'amitié, de rivalité dans la bonne humeur, ainsi que d'admiration".
 
La reine est arrivée en France, jeudi 5 juin, pour assister aux cérémonies du 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie. Elle est repartie samedi en fin de matinée à bord de son avion, après trois jours de visite et un programme chargé, qu'elle a accompli sans faiblir. 
 
La reine Elisabeth II lors des commémorations du 70e anniversaire du Débarquement à Ouistreham, le 6 juin. © DAMIEN MEYER / AFP

Avec AFP 

 

Première publication : 07/06/2014

  • DIAPORAMA

    En images : Elisabeth II, figure incontournable des célébrations du "D-Day"

    En savoir plus

  • CÉLÉBRATIONS DU DÉBARQUEMENT

    "D-Day" : rencontrer ses héros d’enfance

    En savoir plus

  • ANGLETERRE

    La reine Elisabeth d'Angleterre fête ses 60 ans de règne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)