Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Confusion autour de la tenue du procès de Simone Gbagbo mercredi

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Ligue des Champions : à Nicosie, le PSG veut consolider sa première place

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

Amériques

L'hommage de Michelle Obama et Bill Clinton à Maya Angelou

© GRANT HALVERSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP - Funérailles de Maya Angelou en Caroline du Nord.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/06/2014

Près de 2 000 personnes, parents, amis, personnalités politiques et célébrités ont assisté, samedi 7 juin, aux obsèques Maya Angelou, en Caroline du Nord. La poétesse et écrivain est décédée le 28 mai, à l’âge de 86 ans.

Maya Angelou est partie sous une pluie d’éloges. Michelle Obama, Bill Clinton, Oprah Winfrey et autres personnalités, parents, amis, admirateurs, ont rendu un dernier hommage, samedi 7 juin, à la poétesse noire dans la chapelle de l'université Wake Forest, en Caroline du nord. La poétesse est décédée mercredi 28 mai, à l’âge de 86 ans.

C'était "une des voix les plus fortes de la planète", a estimé l'ancien président Bill Clinton, rappelant que dans son enfance, Maya Angelou avait été aphone pendant cinq ans, avant de retrouvé une voix quasi divine : "Dieu lui a prêté sa voix. Elle avait la voix de dieu. Aujourd’hui, dieu a voulu récupérer sa voix". En 1993, Bill Clinton avait demandé à Maya Angelou de lire un poème au cours de sa cérémonie d'investiture.
 
"Elle était ma mère spirituelle", a affirmé la vedette de télévision Oprah Winfrey, la voix brisée par l’émotion. Les mots de l'écrivaine "m'ont soutenu à chaque étape de ma vie", a pour sa part assuré la Première dame des États-Unis Michelle Obama. " Pour moi, c’est le pouvoir des mots de Maya Angelou, des mots si puissants qu’ils ont conduit une petite fille noire des quartiers pauvres de Chicago jusqu’à la Maison Blanche", a confié celle qui avait rencontrée la poétesse en 2008, lors de la première campagne de son époux Barack Obama. Ce dernier avait d’ailleurs plusieurs fois raconté que sa soeur Maya avait été nommée ainsi par sa mère, en référence à Maya Angelou.
 
Née dans la pauvreté, Maya avait fait tous les métiers : danseuse, chanteuse, actrice, dramaturge, avant de connaître la gloire en tant que romancière et poétesse renommée. Elle était également une figure de premier plan de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis et une proche de Martin Luther King. Distinguée à de nombreuses reprises, elle avait notamment écrit, sur les conseils de l'écrivain James Baldwin, "Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage", publié en 1970. Elle y racontait son enfance à une époque marquée par la discrimination contre les Noirs.
 
À l’issue d’un long service de plus de trois heures, Andrew Young, l’ancien maire d’Atlanta et compagnon de Martin Luther King a conclu : "Notre sœur, notre mère, notre amie sera avec nous pour toujours".
 
Avec AFP

Première publication : 08/06/2014

  • ÉTATS-UNIS

    Maya Angelou, une "voix qui a parlé à des millions de gens"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La poétesse afro-américaine Maya Angelou est morte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)