Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Moselle: enquête après deux cas de maltraitance dans un Ehpad

AFP

Les deux victimes qui résident à l'établissement d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes de Saint-Nicolas-de-Port ont été

Les deux victimes qui résident à l'établissement d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes de Saint-Nicolas-de-Port ont été "sauvagement" maintenues dans leur lit, a indiqué à l'AFP la direction de l'établissementLes deux victimes qui résident à l'établissement d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes de Saint-Nicolas-de-Port ont été "sauvagement" maintenues dans leur lit, a indiqué à l'AFP la direction de l'établissement

Une enquête a été ouverte après la découverte de deux cas de maltraitance sur des personnes âgées résidant dans un Ehpad près de Nancy qui ont été retrouvées entravées dans leur lit, a-t-on appris dimanche auprès de l'établissement.

Les deux victimes qui résident à l'établissement d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes de Saint-Nicolas-de-Port ont été "sauvagement" maintenues dans leur lit, a indiqué à l'AFP la direction de l'établissement confirmant des informations de l'Est Républicain dimanche.

L'une des d'elles, une octogénaire, avait "les mains attachées au lit avec des gants de toilette scotchés à des sparadraps", a expliqué le directeur adjoint Bruno Blaison.

Les cas de maltraitance ont été découverts le 28 mai dernier après le signalement anonyme d'un agent. Les faits ont alors été constaté en flagrance par un médecin et un cadre de santé venus contrôler inopinément la chambre à la suite du signalement.

La direction de l'établissement a affirmé avoir immédiatement ouvert une enquête interne et informé le Procureur de la République de Nancy et les familles. L'une d'elles a déposé plainte.

Deux agents ont été suspendus à titre conservatoire. L'établissement soupçonne le premier d'être à l'origine des maltraitances, le second d'avoir eu connaissance des faits et omis de les signaler à ses supérieurs.

"Ce sont des faits de maltraitance avérés", a expliqué M. Blaison qui parle de "faits graves" à "l'initiative d'un agent" dont la direction n'avait pas connaissance.

Les deux victimes souffrent de "troubles cognitifs importants", selon M. Blaison. "Elles ne peuvent pas témoigner de quoi que ce soit, elles sont fragiles, nous leur devons la dignité et la protection. C'est quelque chose de normal", a commenté le responsable.

La direction a souligné qu'au cas par cas l'établissement se réserve la possibilité de mettre en place - sur décision collégiale et en concertation avec les familles - des systèmes visant à maintenir les patients dans leur lit afin de les protéger de chutes ou les empêcher d'enlever leurs changes.

"On peut toujours trouver un système qui n'entrave pas les mains, ils y a des dispositifs beaucoup plus adaptés, et plus souples", a souligné le directeur adjoint de l'Ehpad mosellan.

Première publication : 08/06/2014