Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

EUROPE

Porochenko veut la fin des combats dans l’est de l'Ukraine dès "cette semaine"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/06/2014

Après des premiers pourparlers tenus avec l’ambassadeur russe en Ukraine, la présidence ukrainienne a annoncé dans un communiqué vouloir mettre fin aux combats qui ravagent l’est du pays dès "cette semaine".

Dimanche, le nouveau chef de l’État ukrainien, Petro Porochenko, a annoncé qu’il souhaitait mettre fin dès cette semaine aux combats dans l'est du pays, en proie à une insurrection prorusse. L’annonce a été effectuée par voie de communiqué par la présidence ukrainienne, suite à la tenue de premiers pourparlers avec Mikhaïl Zourabov, l'ambassadeur de Russie en Ukraine.

"Nous devons mettre fin aux tirs cette semaine", déclare Porochenko dans ce document publié à l’issue d’une réunion qui accueillait également l'ambassadeur d'Ukraine en Allemagne, Pavlo Klimkine, et une représentante de l'OSCE, Heidi Tagliavini. Le président ukrainien indique que ces pourparlers tripartites se tiendront tous les jours afin de mettre en place un plan de pacification de l'est de l'Ukraine.

"Chaque jour pendant lequel des gens meurent, chaque jour pendant lequel l'Ukraine paye un prix aussi élevé, est inacceptable", martèle Porochenko.

"C'est pourquoi il faut tout d'abord rétablir le fonctionnement de la frontière de l'Ukraine pour garantir la sécurité de tout citoyen d'Ukraine qui vit dans le Donbass, indépendamment de ses sympathies politiques", ajoute-t-il.

Première détente

L'insurrection prorusse dans l'est de l'Ukraine, orchestrée selon Kiev par Moscou, et l'"opération antiterroriste" lancée par les forces ukrainiennes pour la mater ont fait en près de deux mois plus de 200 victimes (rebelles, forces ukrainiennes et civils).

Les séparatistes prorusses contrôlent notamment Donetsk et Lougansk, les deux grandes villes du bassin minier du Donbass, poumon industriel du pays.

Lors d'un bref entretien vendredi en marge des cérémonies commémoratives du Débarquement en France, Petro Porochenko et son homologue russe Vladimir Poutine étaient tombés d’accord sur le fait d'ouvrir des négociations rapidement à Kiev, un premier signe de détente après l'escalade de ces derniers mois.

Avec AFP

Première publication : 08/06/2014

  • UKRAINE

    Investi, Porochenko annonce la signature de l’accord économique avec l’UE

    En savoir plus

  • Un oeil sur les médias

    D-Day entre commémoration et diplomatie

    En savoir plus

  • CÉLÉBRATIONS DU DÉBARQUEMENT

    À Paris, les tractations diplomatiques entre Poutine et les Occidentaux ont débuté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)