Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'opposition vénézuélienne interdite de manifester avant le vote de dimanche

En savoir plus

FOCUS

France : vent de fronde sur La République En Marche

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Helen Mirren, "queen" du cinéma britannique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le viagra pour l'armée américaine : cinq fois plus cher que les frais de santé des transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Moralisation : l'ombre des lobbys"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Avignon s’offre Leopold Sédar Senghor

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Khalifa Haftar : "Nous traiterons avec tous les groupes terroristes par les armes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump interdit l'armée aux transgenres

En savoir plus

LE DÉBAT

Pologne : le casse-tête de Bruxelles (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 09/06/2014

"L'honneur fait à Poutine"

© France 24

Presse internationale, Lundi 9 juin 2014. Au menu de cette revue de presse, une pluie de critiques, adressées à Abdel Fattah Al-Sissi, Obama, Poutine, et… Jean-Marie Le Pen.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
On commence cette revue de presse en Egypte, où Abdel Fattah Al-Sissi a prêté serment, hier.
 
L'ex-chef de l'armée a été élu président avec 96,9 % des voix, après avoir éliminé toute opposition, ce qui rend son discours sur la démocratie, prononcé lors de sa prestation de serment, pour le moins paradoxal. The Wall Street Journal relève l’absence lors des cérémonies des islamistes et de la frange libérale de l’opposition, celle de dirigeants occidentaux de premier plan, ainsi que la présence en nombre de dignitaires des monarchies du Golfe, qui ont soutenu la répression des Frères musulmans.
 
«Voilà l’Egypte de nouveau aux mains d’un homme fort», constate The International NYT, en faisant état des critiques émises par un certain nombre d’experts, notamment du think tank libertarien Cato Institute, qui critique la passivité de l’Administration Obama: «Il fut un temps où les Etats-Unis dénonçaient chaque jour les élections bidon des pays communistes. C’est terminé».
 
Les Etats-Unis ne sont toutefois pas les seuls à faire les frais de ce type de critiques, adressées également au gouvernement britannique. D’après The Guardian, l’un des dirigeants des Frères musulmans au Royaume-Uni, Ibrahim Munir, s’est indigné du message de félicitations envoyé par le ministre des Affaires étrangères britanniques William Hague au nouveau président égyptien.
 
Egalement ciblé par les critiques de la presse anglo-saxonne, le président russe Vladimir Poutine, présent lors des commémorations du Débarquement. The Wall Street Journal ironise sur le nouveau Débarquement qui a eu lieu sur les plages normandes: «Difficile de croire à la mise au ban de Poutine annoncée par les dirigeants occidentaux au lendemain de l’annexion de la Crimée», écrit le journal, qui dit ne pas se souvenir avoir vu l’Armée rouge participer au DDay. The Wall Street Journal critique également la décision de François Hollande d’inviter le président russe: «il faut dire que le président français a ses Mistral à vendre».
 
Tout aussi acerbe, The Washigton Post parle d’un honneur fait à Poutine, qui ne le mérite pas, en rapportant ce commentaire à propos  de Poutine et Obama: «ils se sont comportés comme des divorcés à la remise de diplôme de leur enfant».
 
Ce sont des critiques qu’on retrouve également du côté du journal russe The Moscow Times, qui dénonce «l’insouciance» des Occidentaux face à «la haine du monde extérieur» et à «l’enthousiasme pour la confrontation» de Poutine.
 
Deux reproches également adressés par The Independent au président d’honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, auteur d’une nouvelle provocation antisémite. Le journal compare l’eurodéputé au docteur Follamour de Kubrick, dont le bras persistait à faire le salut nazi à son insu, en expliquant que cette déclaration vient contrecarrer les efforts de sa fille pour polir l’image du FN. Jalousie ou simple répartition des rôles entre le père et la fille? The Independent ne se prononce pas.
 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/07/2017 REVUE-DE-PRESSE

Le viagra pour l'armée américaine : cinq fois plus cher que les frais de santé des transgenres

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 27 juillet, le tollé provoqué par la décision de Donald Trump d'interdire l'accès des transgenres à l'armée, mais aussi la...

En savoir plus

27/07/2017 REVUE-DE-PRESSE

"Moralisation : l'ombre des lobbys"

À la Une de la presse française ce jeudi, les projets de loi sur la moralisation de la vie publique sur lesquels planent l'ombre des "lobbys", mais aussi la fermeté de l’État...

En savoir plus

26/07/2017 REVUE-DE-PRESSE

États-Unis : "le simulacre d'assurance maladie" au Sénat

Au menu de cette revue de presse internationale, les critiques de la presse américaine après le vote actant l'ouverture des débats sur l'abrogation de l'Obamacare aux États-Unis....

En savoir plus

26/07/2017 REVUE-DE-PRESSE

"Macron réconcilie les Libyens"

Au menu de cette revue de presse française du mercredi 26 juillet, Emmanuel Macron, en faiseur de paix, "réconcilie les libyens". À l'Assemblée nationale, les critiques...

En savoir plus

25/07/2017 Jérusalem

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

Dans la revue de presse internationale, le gendre de Trump Jared Kushner nie des "collusions" avec les Russes, les autorités israéliennes font marche arrière sur l'esplanade des...

En savoir plus