Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May : vers un Brexit "dur" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le PS, vote utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

« Les Russes ne sont pas nos ennemis », estime le futur président bulgare

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Erasmus, 30 ans de bonheur estudiantin ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les musulmans rohingyas humiliés en Birmanie et une polémique après l'expulsion de France d'un Malien

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : la sécurité à l'agenda du 27e sommet Afrique-France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Primaire de la gauche : l'esprit de synthèse à l'épreuve des débats

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaire du parti socialiste : un débat sans pugilat

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 09/06/2014

"L'honneur fait à Poutine"

© France 24

Presse internationale, Lundi 9 juin 2014. Au menu de cette revue de presse, une pluie de critiques, adressées à Abdel Fattah Al-Sissi, Obama, Poutine, et… Jean-Marie Le Pen.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
On commence cette revue de presse en Egypte, où Abdel Fattah Al-Sissi a prêté serment, hier.
 
L'ex-chef de l'armée a été élu président avec 96,9 % des voix, après avoir éliminé toute opposition, ce qui rend son discours sur la démocratie, prononcé lors de sa prestation de serment, pour le moins paradoxal. The Wall Street Journal relève l’absence lors des cérémonies des islamistes et de la frange libérale de l’opposition, celle de dirigeants occidentaux de premier plan, ainsi que la présence en nombre de dignitaires des monarchies du Golfe, qui ont soutenu la répression des Frères musulmans.
 
«Voilà l’Egypte de nouveau aux mains d’un homme fort», constate The International NYT, en faisant état des critiques émises par un certain nombre d’experts, notamment du think tank libertarien Cato Institute, qui critique la passivité de l’Administration Obama: «Il fut un temps où les Etats-Unis dénonçaient chaque jour les élections bidon des pays communistes. C’est terminé».
 
Les Etats-Unis ne sont toutefois pas les seuls à faire les frais de ce type de critiques, adressées également au gouvernement britannique. D’après The Guardian, l’un des dirigeants des Frères musulmans au Royaume-Uni, Ibrahim Munir, s’est indigné du message de félicitations envoyé par le ministre des Affaires étrangères britanniques William Hague au nouveau président égyptien.
 
Egalement ciblé par les critiques de la presse anglo-saxonne, le président russe Vladimir Poutine, présent lors des commémorations du Débarquement. The Wall Street Journal ironise sur le nouveau Débarquement qui a eu lieu sur les plages normandes: «Difficile de croire à la mise au ban de Poutine annoncée par les dirigeants occidentaux au lendemain de l’annexion de la Crimée», écrit le journal, qui dit ne pas se souvenir avoir vu l’Armée rouge participer au DDay. The Wall Street Journal critique également la décision de François Hollande d’inviter le président russe: «il faut dire que le président français a ses Mistral à vendre».
 
Tout aussi acerbe, The Washigton Post parle d’un honneur fait à Poutine, qui ne le mérite pas, en rapportant ce commentaire à propos  de Poutine et Obama: «ils se sont comportés comme des divorcés à la remise de diplôme de leur enfant».
 
Ce sont des critiques qu’on retrouve également du côté du journal russe The Moscow Times, qui dénonce «l’insouciance» des Occidentaux face à «la haine du monde extérieur» et à «l’enthousiasme pour la confrontation» de Poutine.
 
Deux reproches également adressés par The Independent au président d’honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, auteur d’une nouvelle provocation antisémite. Le journal compare l’eurodéputé au docteur Follamour de Kubrick, dont le bras persistait à faire le salut nazi à son insu, en expliquant que cette déclaration vient contrecarrer les efforts de sa fille pour polir l’image du FN. Jalousie ou simple répartition des rôles entre le père et la fille? The Independent ne se prononce pas.
 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

16/01/2017 Revue de presse internationale

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 16 janvier : l’avertissement de la CIA à Donald Trump, l’exécution de trois chiites à Bahreïn et une nouvelle émeute dans...

En savoir plus

16/01/2017 Revue de presse française

"Le PS, vote utile ?"

Au menu de cette revue de presse française du lundi 16 janvier : le deuxième débat de la primaire de la gauche hier soir, la concurrence d’Emmanuel Macron aux sept candidats en...

En savoir plus

13/01/2017 REVUE-DE-PRESSE

"Made Russia great again"

Au menu de cette revue de presse internationale du vendredi 13 janvier, la fuite de l'ancien agent secret russe derrière le rapport controversé sur la video compromettante de...

En savoir plus

13/01/2017 REVUE-DE-PRESSE

Primaire de la gauche : "un débat fastidieux"

À la une de la presse française ce vendredi, le décryptage du premier débat de la primaire à gauche où "aucun candidat n'a crevé l'écran" selon Le Parisien. À lire également, le...

En savoir plus

12/01/2017 Revue de presse internationale

"Les hommes mauvais font-ils de meilleurs présidents?"

Au menu de cette revue de presse internationale du jeudi 12 janvier : la confrontation entre Donald Trump et la presse, les tensions entre la Chine et Taïwan, et un pays qui...

En savoir plus