Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 11/06/2014

"Chaos"

© France 24

Presse internationale, Mercredi 11 juin 2014. Au menu de cette revue de presse, l’offensive de grande ampleur de l’EIIL dans le nord de l’Irak, l’élection de Reuven Rivlin à la présidence d’Israël, et un séisme politique aux Etats-Unis.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
On commence cette revue de presse en Irak, où les djihadistes de l’Etat islamique d’Irak et du Levant viennent de rafler la province de Ninive et plusieurs parties des provinces de Kirkouk et de Salaheddine, en l’espace de 24 heures.
 
The Independent évoque un pays qui a plongé dans l’anarchie; la situation est telle que le journal se demande si l’Occident ne va pas devoir intervenir à nouveau. Le quotidien raconte que les habitants de Mossoul ont été rejoints dans leur fuite par des soldats de l’armée irakienne, débarrassés de leur armes et de leurs uniformes.
 
L’EIIL a pris le contrôle de toute partie du nord de l’Irak et du nord de la Syrie. A sa tête, Abu Bakr al-Baghdadi, que The Independent décrit comme un chef de guerre devenu en l’espace d’une seule année le leader djihadiste le plus puissant au monde. L’homme serait né à Samarra, une ville sunnite du nord de Bagdad en 1971, et aurait fait un détour par le camp américain de Bucca, entre 2005 et 2009.
 
L’ampleur de son offensive risque toutefois de lui être fatale, prédit The Daily Beast. Le site explique que la prise de Mossoul pourrait être la goutte d’eau qui fait déborder le vase, en déclenchant une riposte américaine et iranienne.
 
Une prédiction que ne partage pas vraiment le site Slate, qui explique que oui, la prise de Mossoul va forcément susciter une attention plus soutenue de la communauté internationale, mais que jamais l’EIIL n’a été aussi près de correspondre à son appellation: «L’EIIL est sur le point de former un Etat». Slate compare la situation à celle de l’Azawad, cet Etat rebelle dans le nord du Mali, avec son autonomie et ses propres règles, et qui suscite la même terreur et la même haine auprès des populations.
 
En Israël, Reuven Rivlin est devenu, hier, le dixième président de l’Etat hébreu. Il succède à Shimon Pérès. The Jerusalem Post rapporte qu’il aime se présenter comme un natif de Jerusalem, et un ancien étudiant de Ze’ev Jabotinsky, l’un des inspirateur du Likoud. Un dirigeant opposé à la création d’un Etat palestinien, mais favorable à l’octroi de la nationalité israélienne aux Palestiniens.
 
«La mission de Reuven Rivlin va désormais consister à sauver la démocratie israélienne des forces qui menacent de le tuer», estime Haaretz, en dénonçant «le nationalisme, le racisme et la persécution des minorités» à l’œuvre dans la société israélienne.
 
«Avec l’élection de Reuven Rivlin à la présidence d’Israël, c’est le pire cauchemar de Benjamin Nétanyahou qui devient réalité», écrit The Yediot Aharonot, qui revient sur les efforts déployés ces derniers jours par le Premier ministre, qui a tout fait pour éviter que Rivlin décroche la présidence.
 
On termine cette revue de presse avec un séisme politique aux Etats-Unis. C’est de cette façon que The Daily Beast présente la défaite d’Eric Cantor, le chef du groupe républicain à la Chambre des représentants, battu à plates coutures, hier, lors d’une primaire en Virginie par un candidat du Tea Party, David Brat.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/05/2017 Donald Trump

"Une si longue poignée de main"

Au menu de cette revue de presse française : la longue poignée de main entre Trump et Macron, la dépénalisation du cannabis et le récit du pilote Sébastien Bourdais, victime d'un...

En savoir plus

26/05/2017 G7

"Taormine sous haute protection"

Dans cette revue de presse internationale : la Sicile accueille les grandes puissances du G7, les États-Unis en accusation et une interview du tout nouveau directeur général de...

En savoir plus

25/05/2017 Revue de presse internationale

Donald Trump : "ceci n'est pas un président"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 25 mai, les questions sur l’auteur de l’attentat de Bruxelles, la colère des services de renseignement britanniques, qui...

En savoir plus

25/05/2017 Revue de presse française

"Moralisation de la vie politique, la boîte de Pandore"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 25 mai, le point sur l’enquête sur l’attentat de Manchester, la visite de Donald Trump au siège de l’Otan à Bruxelles, où il...

En savoir plus

24/05/2017 Revue de presse internationale

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 24 mai, les réactions à l’attentat qui a fait 22 morts et une soixantaine de blessés à l’Arena de Manchester, lundi soir.

En savoir plus