Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

Sports

Dilma Rousseff : le Brésil attend les supporters "les bras ouverts"

© AFP / Dilma Rousseff avec le président de la Fifa Joseph Blatter et la star du footbal brésilien Cafu, le 2 juin à Brasilia.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/06/2014

La présidente du Brésil Dilma Rousseff a souhaité la bienvenue aux supporters du monde entier, lors d’une allocution télévisée mardi, et a affirmé que le Brésil était fin prêt à accueillir la Coupe du monde, qui débute le 12 juin à Sao Paolo.

Le Brésil est "prêt, sur et en-dehors des terrains", a affirmé, mardi 10 juin, la présidente brésilienne Dilma Rousseff, tout en défendant l'organisation controversée du Mondial-2014 qui débute jeudi.

Dans une allocution radio-télévisée, la chef d'État a souhaité la bienvenue aux supporters du monde entier et a déclaré que le Brésil les attendait "les bras ouverts", comme le Christ Rédempteur qui domine la baie de Rio de Janeiro.

La présidente brésilienne a lancé un message appuyé de bienvenue aux quelque 600 000 supporters étrangers attendus dans le pays et invité les Brésiliens à les accueillir "chaleureusement".

"Amis du monde entier, venez en paix !", a-t-elle lancé.

Des investissements "pour les Brésiliens"

Dilma Rousseff, candidate à sa réélection en octobre prochain, a également vanté les bienfaits du Mondial pour le pays. "Nous avons construit, amélioré des aéroports, des ports, des avenues, des ponts, des voies d'accès, des lignes de transport rapides et nous l'avons fait en premier lieu pour les Brésiliens."

Ces réalisations "ne partiront pas dans les valises des touristes après le Mondial. Elles resteront ici, bénéficiant à tous les Brésiliens. La Coupe dure à peine un mois (12 juin au 13 juillet, NDLR), mais les bénéfices resteront toute la vie", a-t-elle poursuivi.

Dilma Rousseff s'est aussi efforcée de minimiser le fardeau des 11 milliards de dollars investis dans la préparation du Mondial, dont un tiers dans la construction ou la rénovation des stades. En juin 2013, les Brésiliens avaient massivement protesté contre ces dépenses, réclamant à leur place des investissements dans des services publics de base très déficients comme les transports, la santé et l'éducation.

"Depuis 2010, quand nous avons commencé à construire les stades, le gouvernement fédéral, les États fédérés et les municipalités ont investi 1,7 trillon de réais (environ 560 milliards d'euros) en éducation et santé", a-t-elle souligné.

Les salariés du métro de Sao Paulo ont suspendu leur mouvement de grève mardi, après cinq jours d'arrêt de travail, faisant encore monter la pression à la veille de l'ouverture du Mondial.

La Coupe du monde, qui commencera jeudi avec le match entre le Brésil et la Croatie, à Sao Paulo justement, est la plus coûteuse depuis le lancement de cette compétition il y a 84 ans.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 11/06/2014

  • BRÉSIL

    Sao Paulo : grève et affrontements à trois jours du Mondial

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Le Brésil gagnera la Coupe du monde, selon le roi des statistiques

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    La cote de popularité de Dilma Rousseff s'écroule

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)